Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La République en voyage

 | 
Pierre Serna
, 
Gilles Bertrand

Première partie. La mise en place d'un voyage républicain

La mise en place d’un voyage républicain

Texte intégral

1Dans cette première partie, située entre 1760 et 1790, il s’agit de construire et de proposer l’articulation entre voyages républicains anciens et nouveaux en cette seconde moitié du XVIIIe siècle. D’anciennes républiques, Provinces-Unies, Pologne et Suisse, sont visitées, étudiées et scrutées. Comment réagissent-elles aux mutations de l’Europe après 1760 ? Ces anciennes républiques, sûrement du fait même de la nature de leur régime, connaissent elles-mêmes des troubles importants et des formes de révolte très différentes les unes des autres. Annie Jourdan, Aleksandra Janiszewska, Arianne Baggerman et Rudolf Dekker abordent ces différents aspects. Comment ces expériences sont-elles comprises, comment les voyageurs ou les citoyens devant fuir leur révolte mise en échec sont-ils lus et reçus dans les grandes capitales parisiennes et surtout à Paris ? Un autre phénomène précoce est décrit par Rahul Markovits, celui de la tentative d’implantation d’une nouvelle république par déplacement d’une population de républicains en exil, expérience originale où le voyage invente une géopolitique républicaine. Les fondements du voyage républicain commencent à s’esquisser avec des récits d’expérience, des comparaisons de modèles, des tentatives de fondations de nouvelles cités, anticipant sur les plus grands bouleversements des vingt années suivantes.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540