Version classiqueVersion mobile

Petites patries dans la grande guerre

 | 
Yann Lagadec
, 
Erwan Le Gall
, 
Michaël Bourlet

Troisième partie. Provinces, « communautés », minorités : éclairages internationaux

Les particularismes culturels, support du moral des troupes alliées pendant la Première Guerre mondiale

Emmanuelle Cronier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’historiographie de la Première Guerre mondiale reste dominée, si l’on considère l’ensemble des pays belligérants, par deux types d’approches, dont les logiques se retrouvaient déjà dans les représentations du temps de guerre : l’une est centrée autour de la Nation, l’autre autour du foyer.

Jusque récemment, les logiques nationales ou celles des larges groupes, coalisés dans le contexte d’un conflit opposant des États-nations, ont mobilisé l’essentiel de l’historiographie internationale pour interroger à la fois le rôle de la Grande Guerre dans les constructions nationales et la place de l’identité nationale dans les processus de mobilisation, que l’on retrouve par exemple dans les concepts d’Union nationale ou de Geist von 1914, « Esprit de 19141 ». Plus récemment, l’historiographie – notamment française – a aussi envisagé le conflit sous l’angle du « foyer », micro espace symbolisant le déchirement des communautés familiales pendant la guerre, et que l’on retrouve par exemple dans...

Auteur

Agrégée, docteure en histoire (CHS du XXe siècle, UMR 8058, université Sorbonne-Paris 1). Sa thèse portait sur les permissions pendant la Première Guerre mondiale, et paraîtra chez Belin en 2013. Rattachée au Centre for War Studies de l’université de Birmingham (Grande-Bretagne) dans le cadre d’une bourse Marie-Curie, elle travaille actuellement sur les identités et les interactions culturelles au sein de l’Entente pendant la Grande Guerre, et plus particulièrement sur les identités et les cultures alimentaires.

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search