Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail militant

 | 
Sandrine Nicourd

Conclusion

Les organisations militantes : un ordre régulé fragile

Sandrine Nicourd

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce livre montre l’importance des organisations dans la construction et le maintien des engagements. Sans collectif régulé, ces implications perdent de leur sens. Ce sont bien ces liens sociaux qui permettent l’apprentissage et également la reconnaissance des individus qui s’engagent.

Les collectifs d’engagement, composés de volontaires et donc toujours susceptibles de se vider de leurs membres, continuent à réguler la participation des individus, à les fidéliser, à les sélectionner et à les retenir. La « motivation », ou le « manque de motivation » de nos contemporains à s’engager est donc une piste insuffisante pour comprendre comment la fidélité ou la versatilité dans l’engagement se construisent. Pour que l’activité bénévole soit justifiée et se maintienne dans la durée, les collectifs doivent entretenir les vocations et limiter les défections.

Si l’image d’une communauté morale intégrée, comme une « église », perd souvent de sa consistance pour traduire les collectifs d’engagement...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540