Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les religieuses de Castille

 | 
Ghislain Baury

Troisième partie. L’économie des cisterciennes

L’économie des cisterciennes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le relatif désintérêt des chercheurs pour l’étude du temporel des cisterciennes s’explique en grande partie par la difficulté à définir une problématique initiale. Pour les institutions apparues au XIIIe siècle, il peut sembler vain de chercher les traces d’une économie cistercienne depuis longtemps en voie de délitement. La comparaison avec l’économie des cisterciens, qui semble plus prometteuse, a seulement été ébauchée en Castille par Javier Pérez-Embid1. Surtout, il manque une réflexion sur l’incidence économique des patronages aristocratiques, jamais véritablement étudiés, et des relations entre l’ordre cistercien et les abbayes castillanes, beaucoup plus complexes que ce qui avait été envisagé jusqu’à présent. Ces deux influences, susceptibles de donner au temporel monastique des caractéristiques distinctives inspirées par les directives cisterciennes ou par les pratiques de la grande aristocratie, pourraient contribuer à définir la spécificité d’une « économie des cistercienn...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540