Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les procureurs du midi sous l'Ancien Régime

 | 
Claire Dolan

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle, la profession de procureur s’est précisée, à mesure que les institutions judiciaires et les procédures pour y accéder se sont raffinées. Indispensables pour tenir les justiciables à bonne distance, tout en leur permettant d’user de la justice, les procureurs ont profité de cette position d’intermédiaires pour tirer leur épingle du jeu. Après l’érection définitive en office royal formé de la charge de procureur1, ils ont franchi le pas et participé à la vénalité légale qui fait de leur office un capital qu’ils peuvent faire fructifier.

Dans le Midi, la période faste des procureurs est celle de la première moitié du XVIIe siècle. C’est celle où l’office, dans le Sud-Est, atteint des prix inégalés, c’est celle où à Toulouse, les procureurs font leur, une culture qu’ils ne produisent pas mais qu’ils admirent, la culture du palais. Les chemins parallèles que suivent avocats et procureurs dévient alors pour se croiser. Des avocats qui acceptent un ...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540