Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les procureurs du midi sous l'Ancien Régime

 | 
Claire Dolan

Deuxième partie. Les effets de l’office

Chapitre IX. Les à-côtés du métier

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On aurait pu, pour approcher les activités économiques des procureurs, écrire l’histoire de quelques-uns d’entre eux. J’ai opté pour une approche plus large, qui, tout en s’appuyant sur de nombreux cas, ne fait pas de la statistique son principal argument. Aux inventaires après décès, souvent utilisés pour estimer les fortunes ou dresser le cadre de vie1, je n’ai pas demandé d’évaluer la fortune des procureurs, ni d’estimer leur pauvreté, la variation d’un procureur à l’autre semblant la conclusion évidente d’une telle mesure.

Ce qui m’a intéressée dans l’inventaire après décès du procureur, c’est moins l’état de sa fortune au moment de sa mort que la dynamique de cette fortune. J’ai ainsi concentré mon analyse sur les renseignements que contenait la liste des papiers personnels que la plupart des procureurs avaient conservés et que les familles prenaient la peine de faire énumérer dans l’inventaire. Mémoire de famille, sans aucun doute, dont les livres de raison sont l’emblème, ces ...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540