Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La politique sans en avoir l'air

 | 
François Ploux
, 
Michel Offerlé
, 
Laurent Le Gall

Bibliographie sélective

Texte intégral

Abélès Marc, Le lieu du politique, Paris, Société d’ethnographie, 1983.
Jours tranquilles en 89. Ethnologie politique d’un département français, Paris, Odile Jacob, 1989.

Agulhon Maurice, La République au village. Les populations du Var de la Révolution à la IIe République, Paris, Plon, 1970.
Le cercle dans la France bourgeoise, 1810-1848. Étude d’une mutation de sociabilité, Paris, Armand Colin, 1977.
Histoire vagabonde, tome 1 : Ethnologie et politique dans la France contemporaine, Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque des Histoires, 1988.
– (dir.), Cultures et folklores républicains. Actes du colloque de Toulouse des 10-12 décembre 1992 « Les marques républicaines dans la culture populaire en France », Paris, Éditions du CTHS, 1995.

Agulhon Maurice, Bodiguel Maryvonne, Les associations au village, Le Paradou, Actes Sud, 1981.

Aït-Aoudia Myriam, Bennani-Chraïbi Mounia, Contamin Jean-Gabriel, « Contribution à une histoire sociale de la conception lagroyenne de la politisation », Critique internationale, no 48, juillet-septembre 2010, p. 207-220.

Aldrin Philippe, « S’accommoder du politique. Économie et pratiques de l’information politique », Politix, no 64, 2003, p. 177-203.
Sociologie politique des rumeurs, Paris, PUF, 2005.

Andrieu claire, Le Béguec Gilles, Tartakowsky Danielle, Associations et champ politique. La loi de 1901 à l’épreuve du siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001.

Aprile Sylvie, « La République au salon : vie et mort d’une forme de sociabilité politique (1865-1885) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 38, no 4, octobre-décembre 1991, p. 473-487.

Arnaud Lionel, Guionnet Christine (dir.), Les frontières du politique. Enquêtes sur les processus de politisation et de dépolitisation, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Res Publica, 2005.

Aynié Marie, Les amis inconnus. Se mobiliser pour Dreyfus, 1897-1899, Toulouse, Privat, 2011.

Bailey Frederick G., Les règles du jeu politique. Étude anthropologique, Paris, PUF, 1971 [1969].

Balandier Georges, Anthropologie politique, Paris, PUF, coll. Quadrige, 1995 [1967].

Baker Keith M., Au tribunal de l’opinion. Essais sur l’imaginaire politique au XVIIIe siècle, Paris, Payot, coll. Bibliothèque historique, 1993.

Bayart Jean-François, « L’énonciation du politique », Revue française de science politique, vol. 35, no 3, 1985, p. 343-373.

Bayart Jean-François, Mbembe Achille, Toulabor Comi, Le politique par le bas en Afrique noire. Contributions à une problématique de la démocratie, Paris, Karthala, 1992.

Boswell Laird, Le communisme rural en France. Le Limousin et la Dordogne de 1920 à 1939, Limoges, Presses Universitaires de Limoges, 2006 [1998].

Bouchet Thomas, Noms d’oiseaux. L’insulte en politique de la Restauration à nos jours, Paris, Stock, 2010.

Bourdieu Pierre, Propos sur le champ politique, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2000.

Bourguinat Nicolas, Les grains du désordre. L’État face aux violences frumentaires dans la première moitié du XIXe siècle, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2001.

Braconnier Céline, Pour une autre sociologie du vote. Appréhender les électeurs dans leurs contextes : bilan et perspectives, Cergy-Pontoise, LEJEP, 2010.

Braconnier Céline, Dormagen Jean-Yves, La démocratie de l’abstention. Aux origines de la démobilisation électorale en milieu populaire, Paris, Gallimard, coll. Folio actuel, 2007.

Briquet Jean-Louis, « Communiquer en actes. Prescriptions de rôle et exercice quotidien du métier politique », Politix, no 28, 1994, p. 16-26.
– « Les pratiques politiques “officieuses”. Clientélisme et dualisme politique en Corse et en Italie du Sud », Genèses, no 20, septembre 1995, p. 73-94.
La tradition en mouvement. Clientélisme et politique en Corse, Paris, Belin, coll. Socio-Histoires, 1997.
– « Des amitiés paradoxales. Échanges intéressés et morale du désintéressement dans les relations de clientèle », Politix, no 45, 1999, p. 7-20.

Briquet Jean-Louis, Sawicki Frédéric, « L’analyse localisée du politique : lieux de recherche ou recherche de lieux », Politix, no 7-8, 1989, p. 6-16.
– (dir.), Le clientélisme politique dans les sociétés contemporaines, Paris, PUF, 1998.

Chabert Pierre, « “Rouges” et “Blancs” : Cercles en Provence », Ethnologie française, vol. 35, no 1, 2005, p. 147-156.

Chatterjee Partha, Politique des gouvernés. Réflexions sur la politique populaire dans la majeure partie du monde, Paris, Amsterdam, 2009 [2004].

Cohen Antonin, Lacroix Bernard, Riutort Philippe (dir.), Les formes de l’activité politique. Éléments d’analyse sociologique, du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, PUF, 2006.

Contamin Jean-Gabriel, Contribution à une sociologie des usages pluriels des formes de mobilisation : l’exemple de la pétition en France, doctorat de science politique (Michel Oferlé, dir.), 2 vol. , Université Paris 1, 2001.

Corbin Alain, Le village des cannibales, Paris, Aubier, coll. historique, 1990.

Corbin Alain, Gérôme Noëlle, Tartakowsky Danielle (dir.), Les usages politiques des fêtes aux XIXe-XXe siècles, Paris, Publications de la Sorbonne, 1994.

Cossart Paula, Le meeting politique. De la délibération à la manifestation (1868-1939), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2010.

Culpepper Pepper D., Quiet Politics and Business Power. Corporate Control in Europe and Japan, Cambridge, Cambridge University Press, 2011.

Dalisson Rémi, Les Trois couleurs, Marianne et l’Empereur. Fêtes libérales et politiques symboliques en France (1815-1870), Paris, La Boutique de l’Histoire, 2004.

Darras Éric (dir.), La politique ailleurs, Paris, PUF-CURAPP, 1998.

Darriulat Philippe, La Muse du peuple. Chansons politiques et sociales en France, 1815-1871, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2010.

Della Sudda Magali, « La politique malgré elles. Mobilisations féminines catholiques en France et en Italie (1900-1914) », Revue française de science politique, vol. 60, no 1, 2010, p. 37-60.

Déloye Yves, Les voix de Dieu. Pour une autre histoire du suffrage électoral : le clergé catholique français et le vote, XIXe-XXe siècle, Paris, Fayard, 2006.

Déloye Yves, Ihl Olivier, L’acte de vote, Paris, Presses de Sciences Po, 2008.

Desplat Christian, Charivaris en Gascogne. La « morale des peuples » du XVIe au XXe siècle, Paris, Berger-Levrault, 1982.

Dittmer Lowell, Fukui Haruhiro, Lee Peter N. S., Informal Politics in East Asia, New York, Cambridge Université Press, 2000.

Dumons Bruno, Les Dames de la Ligue des femmes françaises (1901-1914), Paris, Éditions du Cerf, coll. Histoire religieuse de la France, 2006.

Dupuy Roger, La politique du peuple. Racines, permanences et ambiguïtés du populisme, XVIIIe-XXe siècle, Paris, Albin Michel, 2002.

Durand Yves, « Clientèles et fidélités dans le temps et dans l’espace », dans Hommage à Roland Mousnier. Clientèles et fidélités en Europe à l’époque moderne, Paris, PUF, 1981, p. 3-24.

Eliasoph Nina, L’évitement du politique. Comment les Américains produisent de l’apathie dans leur vie quotidienne, Paris, Economica, 2010 [1998].

Espaces Temps, « Repérages du politique. Regards disciplinaires et approches de terrain », no 76-77, 3e trimestre 2001.

Fabre Daniel, Carnaval ou la fête à l’envers, Paris, Gallimard, coll. Découvertes, 1992.

Farge Arlette, Dire et mal dire. L’opinion publique au XVIIIe siècle, Paris, Le Seuil, 1992.

Favre Pierre, « Y a-t-il un rapport “ordinaire” au politique ? », dans Marie Jean-Louis, Dujardin Philippe, Balme Richard (dir.), L’ordinaire. Modes d’accès et pertinence pour les sciences sociales et humaines, Paris, L’Harmattan, coll. Logiques politiques, 2002, p. 275-305.

Fillieule Olivier, Tartakowsky Danielle, La manifestation, Paris, Presses de Sciences Po, 2008.

Fureix Emmanuel, La France des larmes. Deuils politiques à l’âge romantique, 1814-1840, Seyssel, Champ Vallon, 2009.

Garrigou Alain, « Clientélisme et vote sous la Troisième République », dans Briquet Jean-Louis, Sawicki Frédéric (dir.), Le clientélisme politique dans les sociétés contemporaines, Paris, PUF, 1998, p. 39-74.
Histoire sociale du suffrage universel en France (1848-2000), Paris, Le Seuil, coll. Points Histoire, 2002 [1992].

Goujon Pierre, Le vigneron citoyen. Mâconnais et Chalonnais (1848-1914), Paris, Éditions du CTHS, 1993.

Grémion Pierre, Le pouvoir périphérique. Bureaucrates et notables dans le système politique français, Paris, Le Seuil, coll. Sociologie, 1976.

Guionnet Christine, « La politique au village : une révolution silencieuse », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 45, no 4, octobre-décembre 1998, p. 775-788.

Guionnet Christine, Le Bart Christian, « Conflit et politisation : des conflits politiques aux conflits de politisation », dans Bourquin Laurent, Hamon Philippe (dir.), La politisation. Conflits et construction du politique depuis le Moyen Âge, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2010, p. 67-90.

Habermas Jürgen, L’espace public : archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, Paris, Payot, 1997 [1962].

Hamidi Camille, « Éléments pour une approche interactionniste de la politisation. Engagement associatif et rapport au politique dans des associations locales issues de l’immigration », Revue française de science politique, vol. 56, no 1, février 2006, p. 5-25.
La société civile dans les cités. Engagement associatif et politisation dans des associations de quartier, Paris, Economica, 2010.

Hastings Michel, Halluin la rouge, 1919-1939. Aspects d’un communisme identitaire, Lille, Presses Universitaires de Lille, coll. Politiques, 1991.

Hazareesingh Sudhir, La Saint-Napoléon. Quand le 14 juillet se fêtait le 15 août, Paris, Tallandier, 2007 [2004].
La légende de Napoléon, Paris, Le Seuil, coll. Points Histoire, 2008 [2004].

Helmke Gretchen, Levitsky Steven, « Informal Institutions and Comparative Politics: A Research Agenda », Perspective on Politics, vol. 2, no 4, décembre 2004, p. 725-740.

Ihl Olivier, La fête républicaine, Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque des Histoires, 1996.

Itçaina Xabier, « Sanction morale, fête et politique : le charivari à Itxassou au XIXe siècle », Revue d’Histoire de Bayonne, du Pays-Basque et du Bas-Adour, no 151, 1996, p. 435-450.

Izard Michel, L’odyssée du pouvoir. Un royaume africain : État, société, destin individuel, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 1992.

Judt Tony, Socialism in Provence, 1871-1914. A Study in the Origins of the Modern French Left, Cambridge, Cambridge University Press, 1979.

Karila-Cohen Pierre, L’État des esprits. L’invention de l’enquête politique en France (1814-1848), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Carnot, 2008.

Kroen Sheryl, Politics and Theater. The Crisis of Legitimacy in Restoration France, London, University of California Press, 2000.

Lacroix Bernard, « Ordre politique et ordre social. Objectivisme, objectivation et analyse politique », dans Grawitz Madeleine, Leca Jean (dir.), Traité de science politique, vol. 1 : La science politique science sociale. L’ordre politique, Paris, PUF, 1985, p. 469-565.

Lagroye J. (dir.), La politisation, Paris, Belin, coll. Socio-Histoires, 2003.

Le Bart Christian, Lefebvre Rémi (dir.), La proximité en politique. Usages, rhétoriques, pratiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Res Publica, 2005.

Leca Jean, « Le repérage du politique », Projet, no 71, janvier 1973, p. 11-24.

Lefébure Pierre, « Les rapports ordinaires à la politique », dans Cohen Antonin, Lacroix Bernard, Riutort Philippe (dir.), Nouveau manuel de science politique, Paris, La Découverte, coll. Grands Repères, 2009, p. 374-388.

Lefebvre Georges, La Grande Peur de 1789, Paris, Armand Colin, 1988 [1932].

Le Gall Laurent, « Des processus de politisation dans les campagnes françaises (1830-1914). Esquisse pour un état des lieux », dans Caron Jean-Claude, Chauvaud Frédéric (dir.), Les campagnes dans les sociétés européennes. France, Allemagne, Espagne et Italie, 1830-1930, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2005, p. 103-139.
L’électeur en campagnes dans le Finistère. Une Seconde République de Bas-Bretons, Paris, La Boutique de l’Histoire-Les Indes Savantes, 2009.

Le Goff Jacques, Schmidt Jean-Claude (dir.), Le charivari. Actes de la table ronde organisée à Paris par l’EHESS et le CNRS, Paris-La Haye-New York, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales-Mouton.

Le Roy Ladurie Emmanuel, Le Carnaval de Romans. De la Chandeleur au mercredi des Cendres, 1579-1580, Paris, Gallimard, coll. Folio histoire, 1986 [1979].

Levi Giovanni, Le pouvoir au village. Histoire d’un exorciste dans le Piémont du XVIIe siècle, Paris, Gallimard, coll. Bibliothèque des Histoires, 1989 [1985].

Lignereux Aurélien, La France rébellionnaire. Les résistances à la gendarmerie, 1800-1858, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2008.

Lilti Antoine, Le monde des salons. Sociabilité et mondanité à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 2005.

Malandain Gilles, L’Introuvable complot. Attentat, enquête et rumeur dans le France de la Restauration, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2011.

Marais Jean-Luc, Les Sociétés d’hommes. Histoire d’une sociabilité du 18e siècle à nos jours. Anjou, Maine, Touraine, Vauchrétien, Éditions Ivan Davy, 1986.

Mariot Nicolas, Bains de foule. Les voyages présidentiels en province, 1888-2002, Paris, Belin, coll. Socio-Histoires, 2006.
– « Qu’est-ce qu’un enthousiasme civique ? », Annales HSS, tome 63, no 1, 2008, p. 113-139.
– « Le paradoxe acclamatif, ou pourquoi les institutions n’ont pas de première fois », dans Buton François, Mariot Nicolas (dir.), Pratiques et méthodes de la socio-histoire, Paris, PUF, 2009, p. 165-186.
– « Pourquoi il n’existe pas d’ethnographie de la citoyenneté », Politix, no 92, 2010, p. 167-194.

Mariot Nicolas, Weber Florence, « “Honneur à notre élu”. Analyse ethnographique d’une coutume post-électorale en Dordogne », Politix, no 45, 1999, p. 21-37.

Martin Denis-Constant (dir.), Sur la piste des OPNI (Objets politiques non identifiés), Paris, Khartala, 2002.

Mathieu Lilian, « L’espace des mouvements sociaux », Politix, no 77, 2007, p. 131-151.

Ménager Bernard, Les Napoléon du peuple, Paris, Aubier, coll. historique, 1988.

Mischi Julian, « Observer la politisation des ruraux sous l’angle des sociabilités : enjeux et perspectives », dans Antoine Annie, Mischi Julian (dir.), Sociabilité et politique en milieu rural, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2008, p. 7-22.
Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Histoire, 2010.

Monier Frédéric, La politique des plaintes. Clientélisme et demandes sociales dans le Vaucluse d’Édouard Daladier (1890-1940), Paris, La Boutique de l’Histoire, 2007.

Nicolas Jean, La rébellion française, 1661-1789, Paris, Gallimard, coll. Folio histoire, 2008 [2002].

Offerlé Michel, « Le vote comme évidence et comme énigme », Genèses, no 12, mai 1993, p. 131-151.
– « Périmètres du politique et coproduction de la radicalité à la fin du XIXe siècle », dans Collovald Annie, Gaïti Brigitte (dir.), La démocratie aux extrêmes. Sur la radicalisation politique, Paris, La Dispute, 2006, p. 247-268.
– « Capacités politiques et politisations : faire voter et voter, XIXe-XXe siècles (1) », Genèses, no 67, juin 2007, p. 131-149 ; « Capacités politiques et politisations : faire voter et voter, XIXe-XXe siècles (2) », Genèses, no 68, septembre 2007, p. 145-160.
– « Retour critique sur les répertoires de l’action collective (XVIIIe-XXIe siècles), Politix, no 81, 2009, p. 181-202.

Paxton Robert O., Le temps des chemises vertes. Révoltes paysannes et fascisme rural, 1929-1939, Paris, Le Seuil, 1996.

Pécout Gilles, « La politisation des paysans au XIXe siècle. Réflexions sur l’histoire politique des campagnes françaises », Histoire et Sociétés Rurales, no 2, 2e semestre 1994, p. 91-125.

Phélippeau Éric, L’invention de l’homme politique moderne. Mackau, l’Orne et la République, Paris, Belin, coll. Socio-Histoires, 2002.

Ploux François, Guerres paysannes en Quercy. Violences, conciliations et répression pénale dans les campagnes du Lot (1810-1860), Paris, La Boutique de l’Histoire, 2002.
De bouche à oreille. Naissance et propagation des rumeurs dans la France du XIXe siècle, Paris, Aubier, coll. historique, 2003.
– « Insultes au village (Haut-Quercy, XIXe siècle) », dans Bouchet Thomas et al. (dir.), L’insulte (en) politique. Europe et Amérique latine du XIXe à nos jours, Éditions Universitaires de Dijon, 2005, p. 41-51.

Pourcher Yves, « Tournée électorale », L’Homme, no 119, juillet-décembre 1991, p. 61-79.

Ravis-Giordani Georges, « L’alta pulitica et la bassa pulitica : valeurs et comportements politiques dans les communautés villageoises corses (XIXe-XXe siècles) », Études rurales, no 63-64, juillet-décembre 1976, p. 171-189.

Retière Jean-Noël, « La sociabilité communautaire, sanctuaire de l’identité communiste à Lanester », Politix, no 13, 1991, p. 87-93.
Identités ouvrières. Histoire sociale d’un fief ouvrier en Bretagne, 1909-1990, Paris, L’Harmattan, coll. Le Monde de la vie quotidienne, 1994.

Robert Vincent, Le temps des banquets. Politique et symbolique d’une génération (1818-1848), Paris, Publications de la Sorbonne, 2010.

Rosanvallon Pierre, La contre-démocratie. La politique à l’âge de la défiance, Paris, Le Seuil, coll. Les livres du nouveau monde, 2006.

Rougier Cyrille, « Usages politiques et appropriation “populaire” d’une tradition “réinventée” : la Fête des Ponts à Limoges », Politix, vol. 23, no 92, 2010, p. 125-143.

Scott James C., La Domination et les arts de la résistance. Fragments du discours subalterne, Paris, Éditions Amsterdam, 2009 [1992].

Talpin Julien, « Ces moments qui façonnent les hommes. Éléments pour une approche pragmatiste de la compétence civique », Revue française de science politique, vol. 60, no 1, 2010, p. 91-115.

Tartakowsky Danielle, Le pouvoir est dans la rue. Crises politiques et manifestations en France, Paris, Aubier, coll. historique, 1998.

Thibon Christian, Pays de Sault. Les Pyrénées audoises au XIXe siècle : les villages et l’État, Paris, Éditions du CNRS, 1988.

Vallin Pierre, Paysans rouges du Limousin. Mentalités et comportement politique à Compreignac et dans le nord de la Haute-Vienne (1870-1914), Paris, L’Harmattan, 1985.

Veyne Paul, Le pain et le cirque. Sociologie historique d’un pluralisme politique, Paris, Le Seuil, coll. Points Histoire, 1995 [1976].

Voilliot Christophe, La candidature officielle. Une pratique d’État de la Restauration à la Troisième République, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. Carnot, 2005.

Weber Max, « Le métier et la vocation d’homme politique [Politik als Beruf, 1919] », dans Le savant et le politique, Paris, Plon, 1959.

Willaime Jean-Paul, « De la fonction infra-politique du religieux », The Annual Review of the Social Sciences of Religion, vol. 5, 1981, p. 167-186.

Wouters Cas, Informalization. Manners & Emotions since 1890, Londres, Sage Publications, 2007.

Wright Charles, « Retour critique sur une catégorie de l’historiographie : les violences contre l’État. Corrèze, 1800-1860 », Ruralia, no 20, 2007, p. 17-50.

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540