Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Faire l’histoire de la Résistance

 | 
Laurent Douzou

Annexes

Liste de correspondants départementaux de la Commission d’histoire de l’occupation et de la libération de la France et du Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale1

Texte intégral

  • 1 Liste établie à partir du dépouillement du bulletin de la Commission d’histoire de l’occupation et (...)

1Ain : Mme Appleton, archives départementales, Bourg. Mars 1949 : Mme Appleton et M. Morin. 1959 : Bojoly, Bourg (ex-déporté). 1960 : Gagnieux, instituteur en retraite, Bourg-en-Bresse. Comte cité en 1970. 1974 : Genet travaille avec Gagnieux. 1976 : Dusonchet, archives départementales de l’Ain, Bourg.

2Aisne : Mangeot, inspecteur primaire, Saint-Quentin. 1952 : Paris, professeur à l’école normale d’instituteurs de Laon. 1952 : Mme Brunet, professeur au lycée de jeunes filles de Saint-Quentin. 1952 : Beaujean, directeur d’école honoraire (travaille avec MmeBrunet et Mme Caillot, professeur au lycée de jeunes filles de Saint-Quentin). 1953 : Mlle Deschamps, professeur certifié d’histoire au collège de jeunes filles de Laon. 1960 : Berthiault, professeur au lycée de Soissons.

3Allier : Mme Monceau, Moulins. 1961 : Varennes, instituteur, Montluçon. 1962 : Naudin, Moulins. 1977 : André Touret, professeur de lycée, Moulins.

4Basses-Alpes : Garcin, directeur de collège en retraite, Digne ; Martin-Charpenel, docteur à Manosque ; Bœuf, directeur départemental de la Jeunesse et des Sports à Digne. 1952 : Joseph, instituteur. 1959 : Chotard, proviseur du lycée de Digne. 1960 : Varcin et Reparaz. 1965 : Collier, directeur des archives départementales, Digne.

5Hautes-Alpes : 1948 : commandant Terrasson-Duvernon, Gap. 1959 : Mme Terrasson-Duvernon également citée. 1975 : Beraud, professeur de collège d’enseignement secondaire, Gap.

6Alpes-Maritimes : Ehrmann, professeur au lycée de garçons de Nice. 1952 : abbé Daumas, Nice. 1959 : Mme Legrand, Mlle Maron, professeur au lycée de jeunes filles de Nice (fille de déportée). 1960 : Mlle Gilormini, professeur au lycée de jeunes filles, Nice. 1963 : Faure-Muret, agrégé de l’Université, Nice. 1967 : Benezit, professeur de lycée, Nice et Girard, directeur du collège d’enseignement secondaire Vernier, Nice. 1973 : Panicacci, professeur d’histoire, travaille avec Girard.

7Ardèche : de Font Reaulx, archiviste, Privas. 1949 : Fournier, ingénieur, Privas. 1952 : J. Beaussier, Aubenas. 1959 : Beaussier confirmé et assisté de Fournier. 1969 : Rufin, professeur de lycée, Tournon, remplace Beaussier décédé. 1972 : Ducros travaille avec Rufin.

8Ardennes : Robinet, archiviste en chef, Mézières. 1952 : Manceau, professeur d’histoire à l’école normale d’institutrices, Charleville. 1959 : Cloet. 1960 : Vadon travaille avec Cloet.

9Ariège : Garrisson, professeur au collège de Saint-Girons. Janvier 1949 : démission de Garrisson. 1953 : Saint-Alary, directeur d’école honoraire, ex-déporté. 1961 : Dupuy, professeur au lycée, Foix. 1961 : Marcel Ruby, professeur au lycée, Foix. 1963 : Delpla, professeur agrégé au lycée de Foix, avec pour adjoint A. Laurens.

10Aube : 1948 : Lejeune, directeur de l’école Diderot à Troyes. 1952 : Lejeune à Montaulin. 1952 : Demons, inspecteur primaire honoraire. 1960 : Sigmann, inspecteur d’académie, aidé par Liegeois, directeur de cours complémentaire à la retraite. 1962 : G. Bernard, directeur des archives départementales, Troyes. 1969 : Mlle Bernard, directrice d’école honoraire. 1969 : Mme Siret, professeur d’école normale à la retraite. 1976 : J.-F. Wiedemann, professeur d’école normale, Troyes. 1978 : Roche.

11Aude : Blaquieres, archiviste en chef, Carcassonne. 1958 : Aubert Vidal, Narbonne. 1961 : André Vidal à Ornaisons, en remplacement de son père Aubert Vidal, décédé. 1961 : Delpech, secrétaire général de la mairie de Carcassonne (en remplacement de Aubert Vidal). 1967 : Bourges, adjoint d’archives honoraire, avec M. Debant. 1969 : G. Bras, directeur adjoint de collège d’enseignement secondaire, Carcassonne. 1969 : Allaux, commissaire divisionnaire honoraire, Carcassonne.

12Aveyron : Flottes, professeur, Rodez. 1953 : Albouy, professeur, Millau. 1954 : Loubiere, adjoint à Albouy. 1957 : Piquemal, professeur à l’école normale de garçons de Rodez. 1960 : Campergue. 1967 : Mlle Bouissou adjointe à Campergue. 1975 : J. Jarriot, Rodez, travaille avec Campergue. Chanoine L. Foucras, Rodez.

13Bouches-du-Rhône : Plantier, Marseille ; Bourgin, professeur au lycée Mignet, Aix-en-Provence. Novembre 1948 : Plantier remplacé par P. Giraud, Marseille, travaille avec Bourgin. 1955 : Mosse, professeur au lycée Saint-Charles (travaille avec l’aide de deux professeurs agrégés d’histoire des lycées Thiers et Saint-Charles). 1957 : P. Giraud, Marseille (interné de la Résistance). 1960 : Giraud aidé par Jobey professeur au collège moderne honoraire, Marseille. 1962 : Caillol, professeur au lycée Victor Hugo, en remplacement de Jobey qui demeure adjoint au premier. 1964 : Allemand, professeur de lycée, Marseille. Bourrilly, Marseille, tous deux adjoints à Jobey. 1966 : J. Allemand, Marseille, pour l’enquête sur les « Victimes de la Libération ». 1969 : Le Roux, Marseille, travaille avec M. Giraud. 1971 : Beauquier, professeur de lycée à Marseille (avec Giraud et Le Roux). 1976 : L. Gaillard, conseiller pédagogique honoraire, Marseille.

14Calvados : de Bouard, professeur à la faculté des lettres, Caen. 1959 : Mlle Grall, sous-archiviste, travaille avec de Bouard. 1976 : A. Heintz, professeur, Caen.

15Cantal : 1948 : Barnet, directeur de cours complémentaire à Aurillac. 1950 : René Amarger, directeur du Montagnard, Saint-Flour. 1952 : Mandirac, professeur d’histoire au collège de Mauriac. 1953 : Payrasse, bureau des déportés et internés politiques, Aurillac. 1960 : Eugène Martres, professeur au lycée d’Aurillac.

16Charente : Leproux, Paris. Mars 1949 : Beillard, instituteur à Chazelles. 1957 : Jardry, directeur d’école (ex-prisonnier de guerre). 1960 : Clerfeuille, professeur au lycée, Angoulême. 1960 : Facon, professeur au lycée, Angoulême. 1960 : Mme Clerfeuille citée. 1962 : Beillard, directeur de l’école Bel-Air, Angoulême : « Nous sommes heureux de compter à nouveau parmi nous M. Beillard qui, il y a quelques années, avait été déjà le correspondant de la Commission d’histoire de la déportation dans la Charente. »

17Charente-Maritime : Delafosse, archiviste en chef, La Rochelle. 1959 : Thibaudeau (ex-chef départemental de la Résistance) travaille pour la chronologie avec la correspondante, Mme Bouchet, institutrice au collège classique de La Rochelle (internée, veuve de déporté). 1961 : Gayot (ex-déporté), La Rochelle, en remplacement de Mme Pelletier. 1976 : Faure, professeur au lycée Jean Dautet, La Rochelle.

18Cher : Cravayat, archiviste en chef, Bourges. Pas de titulaire en 1949. 1950 : remplacé sur sa demande par Wimbee, professeur d’école normale à la retraite, Bourges. Cravayat continue à travailler avec Wimbee (décédé en 1954). 1959 : Mme Caron. 1960 : Taillemite, directeur des archives départementales, Bourges. 1960 : Ribault, directeur des archives départementales à Bourges en remplacement de Taillemite, muté à Paris. 1969 : Vieux, maître-assistant à l’institut universitaire de technologie à Bourges, travaille avec Ribault. 1977 : Jenn, directeur départemental des services d’archives, Bourges.

19Corrèze : Guitard, secrétaire de l’Inspection académique, Tulle. Janvier 1949 : Dautrement, directeur d’école, Brive. 1959 : Debant. 1963 : Léon Dautrement, directeur d’école retraité, Brive. 1970 : Quincy, directeur des archives départementales de la Corrèze, cesse d’être correspondant du Comité dans ce département et aidera, dans sa tâche, Mlle Chateau. 1974 : Pierre Salles, professeur au lycée Edmond Perrier de Tulle. 1976 : Besse, professeur, collège d’enseignement secondaire, Tulle.

20Corse : pour Ajaccio : Livrelli, directeur d’école honoraire, rédacteur en chef du journal La Corse (ex-déporté par les Italiens). Pour Bastia : Vinciguerra, professeur d’histoire au lycée de Bastia. 1955 : Alesandri, instituteur en retraite, Ajaccio (en remplacement de Livrelli). 1956 : Durizy, maison du Combattant, Ajaccio, remplace Alesandri. 1971 : Hélène Chaubin, professeur au lycée Laetitia Bonaparte à Ajaccio.

21Côte-d’Or : 1948 : Lessiau, professeur agrégé au lycée Carnot à Dijon. Delessart cité en 1950 avec Lessiau. 1960 : Marlot. 1960 : Lombard, professeur au lycée de garçons, Dijon. 1961 : Lombard désormais aidé par Philippot, école de filles de Larrey à Dijon, et par R. Meuret, Dijon. Gounand cité en 1970.

22Côtes-du-Nord : Ancelin, professeur à l’école normale de garçons, Saint-Brieuc. Besnier, professeur au lycée de garçons de Saint-Brieuc. 1960 : Huguen, professeur au lycée technique de Saint-Brieuc. 1976 : C. Bougeard, professeur au lycée E. Renan, Saint-Brieuc.

23Creuse : Nicot, maître d’école d’application de l’école normale d’instituteurs de Guéret. 1952 : Merle, Guéret. 1952 : Nicot remplacé par Merle (ancien chef du COPA de R5). 1954 : Maldant, directeur d’école. 1957 : décès de Maldant, correspondant pour la commission d’histoire de la Résistance. Nouveau correspondant : Sigmann, inspecteur d’académie. 1959 : Hemmer, directeur des services d’archives de la Creuse, remplace Sigmann, inspecteur d’académie, muté à Troyes. 1975 : Marie de Ficquelmont vient d’être nommé correspondant, il travaillera avec Hemmer.

24Deux-Sèvres : Pineau, inspecteur primaire, Melle. 1959 : Dufrenne, professeur agrégé au lycée de Niort, en remplacement de Pineau. 1960 : Metteau, professeur au lycée, Niort. 1963 : Vien, professeur au collège d’enseignement général de Breloux La Crèche. 1976 : J.-L. Bigot, professeur au lycée Denfert-Rochereau (Saint Maixent l’École).

25Dordogne : 1948 : chef de bataillon Boillet, Périgueux. Mars 1949, nouveau correspondant : Laffont, chef de bureau à la préfecture de Périgueux. 1949 : Becquart, archiviste en chef, qui travaille en coopération avec Laffont. 1952 : Severin Blanc, directeur d’école honoraire (déporté). 1955 : Mlle Morquin, professeur au collège moderne et technique, Périgueux, en remplacement de Blanc. 1959 : Cros, directeur d’école honoraire à Périgueux, double Mlle Morquin. 1969 : Lariviere, professeur au lycée technique, Périgueux, remplace Cros, décédé. 1971 : L. Michel, professeur honoraire d’histoire et Mme M. Beffara, professeur au lycée de Périgueux, travaillent avec Larivière. 1973 : Déméné, professeur de lycée, Périgueux, travaille avec Larivière et L. Michel. 1973 : Parouty, collège d’enseignement secondaire du lycée Laure Gatet, devient correspondant et travaille avec Déméné et Larivière.

26Doubs : Daville, archiviste en chef, Besançon. 1952 : commandant Marlet, Besançon. 1960 : Doubs : Fohlen, professeur à la faculté des lettres de Besançon, constitue une équipe de travail dont le général Fournier et Defrasne font partie. 1960 : Maier. 1968 : Thuriet, conseiller à la cour d’appel de Besançon. 1968 : JABOEUF, Besançon. 1970 : M. et Mme Mercier travailleront avec Jaboeuf et Thuriet, notamment à la statistique de la déportation. Décès à 59 ans d’Armand Jaboeuf, correspondant pour le Doubs, qui était aussi président des anciens FFI du Doubs. 1974 : François Marcot. 1975 : Vibratte, Besançon. 1977 : Marcel Jaffres, professeur de collège d’enseignement secondaire, Besançon.

27Drôme : de Font Reaulx, archiviste en chef, Valence. 1949 : de Saint-Prix, Saulce. 1954 : Planel, professeur, Valence. 1955 : Vincent-Beaume.

28Eure : Baudot, archiviste en chef, Évreux. 1952 : Louis Maury, professeur d’histoire au collège technique, Évreux. 1960 : Pasco et Beau, chef du service de l’Office national des anciens combattants, Évreux. 1970 : L. Savéant, correspondant pour l’Eure, remplace Beau décédé. 1971 : Le Normand, professeur de collège d’enseignement secondaire, Le Neubourg. 1978 : Julien Papp, professeur.

29Eure-et-Loir : Waquet, archiviste en chef, Chartres. 1952 : Martin, professeur agrégé au lycée de Chartres. 1953 : Carre, professeur agrégé au lycée de Chartres. 1960 : Thoby, Chartres, et Carre. 1960 : Waquet, directeur des archives départementales, Chartres. 1967 : Mme Brean, institutrice retraitée.

30Finistère : Waquet, archiviste en chef, Quimper. 1956 : Le Grand aidé en 1959 par Thomas, instituteur à Brest.

31Gard : Gouron, archiviste en chef, Nîmes. 1952 : Maruejols, professeur au cours complémentaire Saint-Charles à Nîmes. 1955 : Boissiere. 1966 : Vielzeuf, Nîmes, Gard, en remplacement de Boissiere qui demeure correspondant de la sous-commission Déportation. 1968 : Sablou, directeur des archives départementales. Roger Bourderon cité en 1970. 1978 : A. Cosson, professeur, Nîmes.

32Haute-Garonne : Wolff, professeur à la faculté des lettres, Toulouse. Septembre 1949 : Fontaneau, professeur agrégé, Toulouse en remplacement de Wolff. 1957 : Fontaneau aidé par Payrau, agrégé, CVR. 1963 : Latapie, Toulouse, qui travaille en coopération avec Fontaneau. 1968 : Bixel, école d’agriculture, Saint-Gaudens. 1968 : Goubet, Toulouse.

33Gers : Houth, sous-archiviste, Auch. 1952 : Bixel, instituteur à Mielan (déporté). 1961 : Marambat, Auch, adjoint à Bixel. 1964 : Labedan, Auch, adjoint à Bixel. 1971 : P. Péré à Panjas adjoint à Labedan. 1975 : Pierdona, Auch.

34Gironde : Calmette, professeur au lycée, Bordeaux. 1951 : Betge, archiviste en chef, avec Calmette. 1952 : Grun, professeur agrégé, lycée Montaigne, Bordeaux. 1953 : Talbot, agrégé, professeur au lycée Montesquieu, Bordeaux. 1955 : Perrier, directeur d’école remplace Talbot. 1961 : Troquereau, préfet honoraire, Camblanes. 1962 : Rodier, inspecteur primaire honoraire, Talence. 1966 : BecampS, Bordeaux.

35Hérault : Pradalie, professeur d’histoire au lycée de garçons de Montpellier. 1952 : Hérault : Coucy, Montpellier. 1957 : Tixador, président de l’Union nationale des associations de déportés, internés et familles de disparus (UNADIF), Montpellier (ex-déporté). 1959 : Bouladou. 1976 : Maurin, assistant, université Paul Valéry, Montpellier.

36Ille-et-Vilaine : Rebillon, professeur à la faculté des lettres, Rennes. 1949 : Lecomte, professeur au lycée, Rennes. 1950 : en remplacement de Lecomte, Freville, agrégé d’histoire, docteur ès lettres, Rennes. 1950 : cité aussi Buffet. 1959 : Bouvet. 1960 : Nicolas, professeur au lycée, Rennes. 1961 : Auguin, professeur honoraire, Rennes, remplace Nicolas. 1962 : Duval, Rennes. 1966 : Allaire, professeur de lycée, Rennes. 1969 : Chotard, conseiller honoraire à la cour d’appel de Rennes. 1974 : Mme BUTLER et Mlle Sainclivier, professeurs au lycée de Bréquigny à Rennes. 1978 : H. Fréville, sénateur, participe aux travaux des correspondants d’Ille-et-Vilaine.

37Indre : Sadron, Châteauroux, secondé par Bruneau, professeur à l’école normale d’instituteurs ; Gay, professeur au lycée de garçons de Châteauroux et Martinon, instituteur retraité. 1950 : Thuilliez, archiviste, Châteauroux, en remplacement de Sadron. 1952 : Bellier, Châteauroux (ancien déporté). 1960 : Plateaux et Mme Plateaux, Châteauroux. 1963 : du Boisrouvray, directeur des archives départementales, Châteauroux. 1966 : Maurice Nicault.

38Indre-et-Loire : Millet, instituteur honoraire, Tours. Novembre 1948 : Millet démissionne pour raisons de santé. Pas de titulaire en 1949. 1950 : Vivier, inspecteur général de l’Instruction publique, ancien préfet du département, Tours. 1970 : Bohbot, Tours, aide Vivier. 1975 : Rabouin, professeur agrégé au lycée de Châteaurenault, précédemment correspondant dans le Loir-et-Cher, prend la succession de Vivier, décédé.

39Isère : Faure, directeur d’école, Grenoble. 1950 : Mlle Mathieu, directrice d’école normale honoraire, remplace Faure. 1952 : docteur Batailh (père de déporté non revenu). 1963 : Mme Silvestre, professeur agrégée d’histoire au lycée Stendhal, Grenoble. 1974 : M. Silvestre, professeur de lycée, travaille avec Mme Silvestre. 1974 : Chanal, directeur des études d’histoire au centre de formation des professeurs d’enseignement général de collège (PEGC), partage les tâches avec le docteur Batailh et M. et Mme Silvestre.

40Jura : Mermet, directeur de la Jeunesse et des Sports, Lons-le-Saunier. 1960 : Mme Baud. 1966 : Mlle Leroy, directrice des archives départementales de Lons-le-Saunier, adjointe de Mme Baud. 1967 : Boyet, adjoint au directeur des archives départementales du Jura, adjoint de Mme Baud. 1977 : Rémy Gaudillier, professeur de lycée.

41Landes : 1949 : Castex, inspecteur primaire, Dax. 1953 : Cantal, président des Anciens résistants, déportés internés et familles de disparus. 1967 : Pailhe, professeur au lycée, Mont-de-Marsan. 1971 : J. Bridon, directeur du centre d’orientation professionnelle de Mont-de-Marsan. 1973 : Goubelle, professeur au lycée de Mont-de-Marsan, travaille avec Bridon. 1975 : Cailluyer, professeur de lycée, Mont-de-Marsan.

42Loire : Roinat, Saint-Etienne. 1952 : Mme Boquin, professeur de lycée (déportée). 1955 : Jeanblanc, professeur agrégé d’histoire à Saint-Etienne. 1960 : Peycelon, professeur au collège moderne, Le Chambon Feugerolles.

43Haute-Loire : Rozier, directeur de cours complémentaire, Le Puy. 1950 : Jarry, archiviste en chef. 1952 : Dubosclard, professeur à l’école normale du Puy. 1957 : Combes, professeur à l’école normale d’instituteurs, Le Puy. 1961 : Pandraud, directeur de l’école d’application du Moulin Pataud, Le Puy, adjoint à Combes. 1970 : Pomarat, conseiller honoraire à la cour d’appel de Riom, Le Puy. 1972 : Hébrard, professeur d’histoire au lycée d’Issoire. 1974 : Goutaloy, professeur au lycée du Puy.

44Loire-Inférieure : Gernoux, instituteur d’une école primaire de filles, Nantes. 1950 : cité aussi De Beranger.

45Loire-Atlantique : 1958 : Luce, Nantes. 1974 : Mme Bois travaille avec Luce. Bouvet, professeur de géographie au lycée de Châteaubriant, les aide. 1978 : Mlle Allano, Nantes. 1978 : Chantepie, La Flèche.

46Loir-et-Cher : Martin-Demezil, archiviste en chef, Blois. 1952 : Cochard, professeur de collège, Blois. 1960 : Duchene, professeur au lycée, Blois. 1962 : Mme Watson. 1972 : Rabouin, professeur agrégé, Châteaurenault, travaille avec Duchene.

47Loiret : abbé Guillaume, curé d’Ardon par Olivet. 1961 : R. Lemesle, Orléans. 1962 : Panot, professeur au lycée B. Franklin, Orléans. 1963 : abbé Guillaume, Orléans, « que nous sommes heureux de compter à nouveau parmi nous ». 1967 : Y. Durand, professeur de lycée, Orléans, en remplacement de Panot. 1974 : Jean Goueffon, professeur au lycée Denis Poisson de Pithiviers.

48Lot : 1949 : Mirouse, professeur au lycée de Cahors. 1952 : Bousquet, professeur d’histoire, lycée de garçons, Cahors. 1952 : Pezet, professeur d’histoire au collège de Cahors (frère de déportée et ex-prisonnier de guerre). 1955 : Mailhol, lycée de Cahors, en remplacement de Bousquet et en coopération avec Pezet. 1960 : aidé par Mlle A. Capus. 1961 : Foucaud, professeur d’histoire au lycée de Figeac (en remplacement de M. Pezet, nommé à Dakar). 1961 : Lafargue, directeur d’école honoraire, Cahors. 1963 : Cazard, proviseur du lycée Champollion à Figeac. 1967 : Vayron. 1968 : Laborie, professeur au lycée de Cahors, aide Lafargue. Monzat cité en 1970.

49Lot-et-Garonne : 1949 : Perotin, archiviste en chef à Agen. 1952 : Tulet, instituteur (ancien déporté). 1953 : Mme Tolose. 1960 : Bourrachot. 1966 : Mlle Caillaouze, Agen, professeur à l’école normale de jeunes filles, adjointe de Mme Tolose. 1971 : Mlle Foury, professeur de lycée, Agen, adjointe de Mlle Caillaouze. 1976 : G. Sicre, Agen.

50Lozère : 1948 : Pierrel, instituteur au Monastier. Cordesse cité en 1970.

51Maine-et-Loire : Levron, archiviste en chef, Angers. Septembre 1949 : Bazin, commissaire principal de la Sûreté nationale, Angers, en remplacement de Levron (nommé à Toulouse en 1957, il abandonne son poste de correspondant). 1960 : Louaisil, professeur honoraire d’école normale, Angers. 1970 : Reignoux, professeur de lycée, Angers, remplace Louaisil décédé. 1975 : Cardot, professeur de lycée, Angers.

52Manche : Patry, professeur, Saint-Lô. Lefebvre, bibliothécaire de la Ville, Cherbourg. Delaunay, inspecteur primaire, Granville. Novembre 1948 : Patry nommé professeur à Châteauroux ; Delaunay devenu inspecteur primaire à Saint-Lô, prend sa place, Patry continuant tout de même une action personnelle dans la Manche. 1949 : Lefebvre, bibliothécaire de la Ville, Cherbourg, décédé en 1952. 1952 : Colin, principal de collège honoraire (père de déportés non revenus). 1958 : Lamberton, instituteur en retraite (ex-prisonnier de guerre). 1959 : Leclerc.

53Marne : Gandilhon, archiviste en chef, Châlon sur Marne. 1952 : Aubert, collège moderne et technique (déporté). 1959 : Aubert, assisté de Goguel, inspecteur départemental de l’enseignement technique et Menu, secrétaire à l’enseignement technique (tous deux ex-déportés à Neuengamme).

54Haute-Marne : 1956 : Henriot, professeur au lycée, Chaumont.

55Mayenne : 1948 : Chanteux, archiviste, Laval. 1950 : cité aussi Durand professeur à l’école normale de garçons de Laval. 1952 : Bouhier, professeur d’histoire à l’école normale d’instituteurs. 1956 : Beuneux, professeur de cours complémentaire en retraite, Laval. 1960 : Robin, Laval. 1976 : R. Foucault, professeur au lycée Ambroise Paré, Laval.

56Meurthe-et-Moselle : Lacoste, professeur au lycée Poincaré, Nancy. 1952 : Jacques François, professeur agrégé au lycée Poincaré, Nancy (déporté). 1960 : François et Clemendot. 1960 : Billoret. 1960 : Cabourdin. 1963 : Gerard, directeur des archives départementales, préfecture, Nancy, qui travaille avec Clemendot. 1970 : Jacques Mièvre, assistant à la faculté des lettres de Nancy, travaille avec Gérard. 1971 : Mièvre, assistant à la faculté des lettres de Nancy, nommé à Nice, cesse d’être correspondant du Comité. 1973 : Etienne, professeur de collège d’enseignement secondaire, Nancy, travaille avec Gérard.

57Meuse : Bequart, archiviste, Bar-le-Duc. 1949 : Savouret, archiviste, Bar-le-Duc. 1950 : Colnat, archiviste en chef à Bar-le-Duc. 1960 : Hartert, Ligny-en-Barrois. 1960 : chanoine Boulhaut, curé de la paroisse St-Sauveur, Verdun. 1961 : Pomarede, bibliothécaire municipal, Bar-le-Duc. 1964 : Weill, directeur des archives départementales, Bar-le-Duc. 1969 : Lemée, directeur des archives départementales. 1973 : Bertrand, professeur à l’école normale.

58Morbihan : Corgne, professeur au lycée de Pontivy (à la retraite en 1949). 1952 : Tanguy, professeur à l’école normale de Vannes. 1957 : Guillemot (ex-déporté). 1959 : Leroux, professeur au lycée de Lorient. 1959 : Guillemot cité avec Leroux. 1976 : B. Frelaut, professeur, Vannes.

59Moselle : 1949 : Illy, instituteur, Morange. Krommenacker, instituteur, Audun-sur-Tiche. 1950 : Rigault, archiviste en chef de la Moselle. 1952 : R. Weil, professeur de lycée, Sarreguemines (déporté). 1956 : Neigert, professeur d’histoire au cours complémentaire (ex-déporté). 1969 : Hiegel, conservateur aux archives départementales de la Moselle.

60Nièvre : colonel Roche, vice-président du conseil général (décédé en 1954). 1952 : Courault, directeur d’école honoraire, Nevers. 1956 : Mme Testard (ex-internée). 1960 : La Bussiere. 1960 : Perrin, chef du service départemental du ministère des anciens Combattants. 1961 : de Gaulejac, directeur des archives départementales, Nevers. de Gaulejac travaille avec le docteur Chanel. 1970 : Martinet, professeur de lycée, Nevers, travaille avec Perrin.

61Nord : 1949 : Lecompte, professeur au lycée Faidherbe et Mlle Andrée Dupont professeur au lycée Fénelon à Lille. 1949 : Machu, professeur au lycée Faidherbe à Lille, en coopération avec Mlle Dupont. 1950 : Pietresson de Saint-Aubin. 1952 : Ducroquet, directeur d’école, Lille, en remplacement de Doual. 1960 : Erpeldinger, professeur au collège Dupleix, Lille ; Rousseau, instituteur à Lambres-lès-Douai. 1962 : Cayez, professeur agrégé au lycée, Lille. 1970 : Daniel Laurent, adjoint de Rousseau.

62Oise : Galey, directeur d’école, Beauvais. 1955 : Villeroy, instituteur, et Courseaux, instituteur (ex-déporté résistant). 1959 : Mme Gut, faisant fonction de directeur des archives pour le département de l’Oise. 1973 : Mme F. Rosenzweig, professeur d’histoire, Beauvais, et Berthe, professeur d’histoire à Beauvais, travaillent avec Mme Gut. 1976 : Xavier Lepretre, Chantilly.

63Orne : Viel, professeur au collège de la Ferté-Macé. 1960 : Jouanne, archiviste honoraire, Alençon. 1974 : Jean Vigile, directeur d’école à Alençon, travaille avec Jouanne.

64Paris : 1962 : Debenest, Paris.

65Pas-de-Calais : Besnier, archiviste en chef, Arras. Mai 1949 : Bougard, archiviste (Arras) en remplacement de Besnier, qui vient de prendre sa retraite. 1952 : Mlle Lesueur, surveillante générale au lycée de jeunes filles de Béthune, succède à Mme Cosse, professeur au lycée de jeunes filles de Béthune, nommée dans la Drôme. 1956 : Mauriange, professeur agrégé au collège technique, Boulogne, ex-prisonnier de guerre évadé. 1960 : Besnier, directeur des archives départementales honoraire, Arras. 1960 : colonel Lhermitte, Arras.

66Puy-de-Dôme : Marcel Paul, instituteur à Doranges (déporté). 1960 : Manry. 1961 : Nony. Auguy cité en 1970. 1971 : Martin, professeur de lycée à Clermont-Ferrand, travaille avec Manry. 1972 : vialatte, président de chambre honoraire à la cour d’appel de Paris, Montferrand.

67Basses-Pyrénées : Bayaud, archiviste en chef, Pau. 1957 : Baradat avec Poullenot en 1960.

68Pyrénées Atlantiques : 1971 : Yves Baradat remplace Aimé Baradat décédé.

69Hautes-Pyrénées : septembre 1949 : Tanesse, professeur honoraire de lycée, bibliothécaire de la ville, Tarbes. 1952 : Maumus, Tarbes. 1956 : Cansot, inspecteur primaire, avec Maumus. 1972 : Sajous, Tarbes, adjoint de Maumus. 1974 : Michel Papy, professeur à la faculté des lettres de Pau. 1975 : Mme Rey, fille de M. Maumus, décédé. 1978 : Giraud. 1978 : Mlle Couadeau, Lourdes.

70Pyrénées-Orientales : Maureille, inspecteur d’académie, Perpignan. 1952 : Chaix, professeur d’histoire au lycée Arago, Perpignan. 1953 : Esteve, président de la Fondation nationale des déportés, internés résistants et patriotes (FNDIRP), Perpignan. Docteur Durrieu de Madron, président de l’Amicale des résistants et maquisards catalans, Perpignan. 1960 : Fourquet, directeur d’école honoraire, Perpignan. 1960 : avec Mme Fourquet. 1960 : Esteve. 1965 : Pacouil, Perpignan, en remplacement de Fourquet décédé. Mme Fourquet travaille avec M. Pacouil. 1972 : Larrieu, professeur de lycée, Perpignan, travaille en coopération avec Pacouil et Mme Fourquet.

71Bas-Rhin : Livet, assistant à la faculté des lettres de Strasbourg. 1953 : Sigmann, agrégé, assistant à la faculté des lettres de Strasbourg. 1956 : Mey, professeur au lycée Fustel de Coulanges. 1957 : Beer-Gehler, professeur au collège de Saverne (pour l’arrondissement de Saverne). 1960 : François-G. Dreyfus, attaché de recherches au CNRS, Strasbourg. 1962 : J. Gstalter, délégué adjoint à la délégation régionale des anciens Combattants, adjoint à Dreyfus. 1967 : Foessel. 1968 : Mlle Kelche, professeur au lycée de Neudorf, Strasbourg, travaille avec M. Foessel. 1969 : Mullet. 1976 : Mme Lange, Strasbourg.

72Haut-Rhin : Bopp, professeur au collège de Colmar. 1956 : Blasy, professeur au collège technique, travaille avec Bopp. 1959 : Mlle Clauser, professeur au collège national Lambert de Mulhouse.

73Rhône : Bouvier, professeur au lycée du Parc, Lyon. Novembre 1948 : Bouvier remplacé par Ruby, Lyon. 1949 : M. Lecour. 1950 : Deniau, Ruby, Lebosse. 1960 : Lebosse, Villeurbanne. 1961 : Nicod, conservateur aux archives départementales, travaille avec Lebosse. 1962 : Ruby, professeur, Lyon, adjoint à Lebosse. 1962 : Frezal, Lyon, adjoint à Ruby. 1965 : Cayez, professeur agrégé, Caluire, adjoint à Lebosse. 1966 : M. A. Thomas, avocat général honoraire. 1967 : Chanel, Lyon. 1972 : Aulas, Vaugneray, adjoint de M. l’avocat général Thomas. 1978 : Mlle Brison, lycée du Parc, Lyon.

74Saône-et-Loire : 1948 : Vincent, sous-préfet honoraire, Louhans. 1960 : Pirat. 1961 : Barlet, instituteur à Varennes-sous-Dun. 1969 : Barault, directeur du collège d’enseignement général. 1973 : Mlle Velu, professeur au lycée de Mâcon, travaille avec Barault. 1973 : Mlle Marguin, professeur agrégée au lycée Lamartine de Mâcon, travaille avec Barault et Mlle Velu. 1977 : Mlle Martine Chauney, archiviste à la bibliothèque municipale, Châlon-sur-Saône.

75Haute-Saône : Mme Chiclet, directrice de l’école normale des filles, Vesoul. 1956 : Medard, professeur honoraire de Faculté. 1963 : Caretti, professeur à l’école normale de garçons de Vesoul. 1965 : J. Latrille, professeur d’histoire au lycée de Vesoul. 1967 : Sarre, professeur au lycée, Luxeuil. 1970 : Rivat, Peroniat, maire de Comberjon, adjoints de Sarre.

76Sarthe : Cordonnier, bibliothécaire, Le Mans. 1959 : Pioger, directeur de cours complémentaire à la retraite. 1957 : Moret-Bailly, agrégé, ex-prisonnier de guerre. 1959 : Mme Pioger citée avec son mari. 1960 : Coutelle, directeur de cours complémentaire honoraire, Le Mans. 1975 : Garnier, Le Mans, travaille avec Coutelle.

77Savoie : général Lestien, Chambéry. 1959 : de Lavarelle, sous-archiviste, adjoint de Lestien. 1960 : colonel Pochard, Chambéry, secondé par Lavarelle, sous-archiviste.

78Haute-Savoie : Guichonnet, professeur au collège moderne, Annecy. 1960 : Simoen, chef du service départemental des anciens Combattants. 1960 : Fivel et Simoen. 1963 : Mariotte, directeur des archives, Annecy. 1967 : Gambier, Annecy. 1976 : Demichelis, professeur, lycée Fichet, Bonneville. 1977 : P. Mouthon, professeur au collège d’enseignement secondaire d’Annemasse. 1978 : Poirson, Annecy.

79Seine-Inférieure : Blanchet, archiviste en chef, Rouen. 1952 : Leprettre, directeur d’imprimerie, Rouen (déporté). 1952 : Piontek, professeur au collège technique, Rouen (ancien déporté). 1955 : Yvon Hecht, journaliste, Rouen.

80Seine-Maritime : 1957 : P. Mansire (ex-prisonnier de guerre). 1960 : Dubuc, président de la Société d’émulation, école Mont Fortin à Bois-Guillaume. 1960 : Mlle Stephan, Mont-Saint-Aignan. 1961 : Mlle Stephan travaille avec Mlle Joutel. 1970 : Couture, école Francisque Poulbot, Barentin, travaille avec Boivin. 1974 : Marquis, professeur au collège d’enseignement secondaire de Saint-Etienne-du-Rouvray, travaille avec Boivin et Couture.

81Seine-et-Marne : Mlle Parre, directrice du collège de jeunes filles, Fontainebleau. 1955 : Mme Loze, institutrice en remplacement de Mlle Parre. 1960 : Tetrot, professeur de cours complémentaire, Soignolles-en-Brie. 1960 : l’abbé Lhuillier, curé des Chartrettes (ex-déporté). Mme Loze citée en 1970. 1976 : Claude Cherrier, Montereau.

82Seine-et-Oise : Guignepain, inspecteur primaire honoraire, Draveil, démissionnaire en janvier 1949 pour cause de mutation. 1960 : Lansiart.

83Yvelines : 1973 : Mlle Coupry, sous-archiviste aux archives départementales de Versailles. 1976 : Mme Buxtorf, archiviste, Versailles.

84Somme : Logie, bibliothécaire municipal, Amiens. 1952 : Auger Duvigaud, professeur au collège de garçons d’Abbeville. 1959 : Vasselle. Metteau cité en 1970. 1972 : Duverlie, Amiens, aide le docteur Vasselle.

85Tarn : 1948 : Gresles-Bouignol, archiviste en chef, Albi. 1952 : Guy, professeur au lycée d’Albi (travaille en équipe avec Alousque, professeur au collège moderne de garçons d’Albi, Mlle Sudries et Mlle Henry, professeurs au collège classique de jeunes filles d’Albi, Mme Canredon, professeur au collège moderne de Lavaur). 1952 : Sauliere, frère de déporté non rentré, en remplacement de Mlle Henry. 1963 : X. Schapira, professeur au lycée, Albi, adjoint à Sauliere. 1974 : M. et Mme Fabre, professeurs.

86Tarn et Garonne : Ressigeac, professeur d’espagnol au lycée de Montauban. Dossat, professeur d’histoire au lycée de Montauban. 1950 : Mlle Feral, licenciée d’histoire et géographie, diplômée d’études supérieures, travaille avec Dossat et Ressigeac.

87Territoire de Belfort : 1963 : Playoust, directeur des archives départementales. Mansotte cité en 1970. 1976 : Christian Oppetit, directeur des services d’archives, Belfort.

88Var : Coulet, bibliothécaire-archiviste de la Ville, Toulon. Masson, instituteur à Vidauban. 1975 : J.-M. Guillon.

89Vaucluse : CHOBAUT, archiviste en chef, Avignon. Septembre 1949 : Cucumel, instituteur à Cavaillon (ex-chef de réseau et ex-chef départemental adjoint des MUR). 1952 : Benoit, professeur agrégé d’histoire au lycée Mistral d’Avignon. 1953 : Autrand, chef de division à la préfecture. 1975 : Issautier, professeur à l’école normale d’Avignon.

90Vendée : Mme Jodet, directrice d’école honoraire. 1960 : Gourhand, directeur des archives départementales, La Roche-sur-Yon. 1962 : Gérard Nocquet, professeur au lycée, Les Sables d’Olonne.

91Haute-Vienne : 1948 : Betge, archiviste, Limoges. Septembre 1949 : Mlle Langlois, archiviste en chef à Limoges. 1950 : Duchein, archiviste de la Haute-Vienne à Limoges. 1952 : Mme Mascomere, professeur au lycée de jeunes filles de Limoges. 1957 : Retat, Limoges (ex-déporté). 1960 : Peyral. 1960 : Dubois, instituteur retraité, Limoges. 1961 : Decanter, directeur des archives départementales, Limoges. 1972 : Mlle Pastaud, professeur de collège d’enseignement général, Limoges, aide Decanter.

92Vienne : Salvini, archiviste en chef, Poitiers. 1953 : François Villard, archiviste en chef, Poitiers. 1960 : Boulard, professeur au lycée, Poitiers. 1960 : Huyard, Poitiers, ancien déporté. 1966 : Racault, professeur de lycée, Poitiers. 1968 : Picard partage les tâches de Racault.

93Vosges : Robet, archiviste en chef, Épinal. 1952 : Savouret, assistant à la faculté des Lettres de Nancy. 1953 : François, professeur agrégé au lycée de Nancy. 1960 : Notebaert, secrétaire général de l’office des anciens Combattants, Épinal. 1960 : Dodin. 1963 : Briswalter, Bruyères. 1967 : Dodin, Saint-Dié.

94Yonne : pas de titulaire en 1949. 1950 : Vauthier, professeur aux cours par correspondance, Joigny, ancien déporté à Oranienbourg. 1956 : Regnard (ex-déporté), décédé en 1966. 1967 : Hohl, directeur des services d’archives, Auxerre. 1975 : Gautrin, directeur du groupe scolaire Fournier, Joigny. 1977 : Drogland, professeur de collège d’enseignement secondaire, Sens.

95Hors de métropole : Tunisie : 1949 : M. Pignon, secrétaire de l’institut des hautes études de Tunis.

96États-Unis : 1949 : Boris Mirkine-Guetzevitch.

97Guadeloupe : H. Benet, proviseur du lycée Carnot, Pointe-à-Pitre.

98Martinique : Rimbaud, importateur, Fort de France.

99Maroc : 1952 : Truchet, contrôleur civil à la retraite, Rabat.

100Madagascar : 1959 : Mme Marchand-Thebault, archiviste, Tananarive.

101Réunion : 1959 : M. Scherer, nouvel archiviste, succède à M. Perotin. 1973 : Gerbeau, directeur-adjoint de l’institut d’études supérieures de lettres et sciences humaines, à Saint-Denis.

Notes

1 Liste établie à partir du dépouillement du bulletin de la Commission d’histoire de l’occupation et de la libération de la France de 1948 à 1951 et du bulletin du Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale de 1952 à 1980. Il peut y avoir simultanément plusieurs correspondants dans un même département d’autant qu’il existe des correspondants dédiés à un thème particulier (résistance, déportation, captivité). L’absence de date pour les premiers correspondants départementaux tient au fait que nous savons qu’ils étaient en place en 1948 sans que nous connaissions la date exacte de leur nomination.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540