Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Enseignants débutants : «Faire ses classes»

 | 
Gilles Lazuech
, 
Franck Rimbert
, 
Pascal Guibert

Deuxième partie. Faire ses classes

Chapitre 6. La construction d’une identité professionnelle

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis les années 80, la profession enseignante semble traversée par deux types assez différents d’identité professionnelle1, chacun des modèles renvoyant à des types d’agents, à des formes de professionnalisation, et à des types de valeurs sinon opposés, du moins en partie contradictoires2.

Jusqu’au milieu des années soixante constate Jean-Michel Chapoulie, les professeurs de l’enseignement secondaire ne font pas état d’un quelconque malaise dans l’exercice du métier et les problèmes pédagogiques semblent absents des grands débats qui traversent alors l’école3. La professionnalité enseignante était renvoyée à certains acquis, à un modèle unifié défini par un ensemble de normes professionnelles, appliqué, avec certaines formes d’adaptation, dans les établissements. Au cours des années 70 et jusqu’au début des années 80, la transformation des publics de l’enseignement secondaire (le mouvement de démocratisation qui accompagne celui de l’hétérogénéisation des classes), sa moindre aptit...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540