Desktop versionMobile version
OpenEdition Books

Étranges voisins

 | 
Judith Rainhorn
, 
Didier Terrier

Auteurs

Full text

Florine Ballif

Maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de Paris, université Paris 12 – Val de Marne.

Henk Byls

Doctorant en histoire et chargé de recherche au Kadoc (Centre de documentation et de recherche – Religion – Culture – Société), Katholieke Universiteit Leuven (Belgique).

Frédéric Chauvaud

Professeur des Universités en histoire contemporaine à l’université de Poitiers et responsable de l’équipe « Sociétés conflictuelles » du Gerhico (EA 4270).

Amélie Flamand

Post-doctorante en urbanisme au Centre de recherche sur l’habitat – UMR CNRS LOUEST et enseignante à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris Val-de-Seine.

Marion Fontaine

Docteur en histoire contemporaine, chercheuse associée au groupe AHMOC, EHESS-CNRS, Paris.

Nicolas Mariot

Chargé de recherche au laboratoire CURAPP – CNRS (Sciences politiques).

Chloé Maurel

Chargée de cours à l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et chercheuse associée au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines.

Chantal Petillon

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lille – Nord de France, Valenciennes.

Judith Rainhorn

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lille – Nord de France, Valenciennes.

Christophe Regina

Docteur de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (Telemme), université de Provence.

Monika Salzbrunn

Chargée de recherche au CRIA (UMR 8131 CNRS-EHESS, Paris) et enseignante à l’université de Bielefeld (Allemagne).

Didier Terrier

Professeur des Universités en histoire moderne à l’université de Lille – Nord de France, Valenciennes.

Marc Vacher

Docteur en histoire moderne et enseignant à Paris.

Stéphanie Vermeersch

Chargée de recherche à l’UMR LOUEST – CNRS, Paris.

Frédéric Vidal

Docteur en histoire – Centro em Rede de Investigaçao em Antropologia, ISCTE, Instituto universitário de Lisboa, (Portugal).

Claire Zalc

Chargée de recherche à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine, IHMC – CNRS, Paris.

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Terms of use: http://www.openedition.org/6540