Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Éléments pour une sociologie de l'enfance

 | 
Régine Sirota

Conclusion. L’enfance et la modernité

La problématisation de l’enfance, des enfants et de l’enfant dans la société dite « du risque »

Claude Javeau

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant de traiter d’un objet, il convient de l’envisager comme « problème » et, par surcroît, il convient même de « problématiser le problème », c’est-à-dire de l’inscrire dans une perspective déconstructionniste qui, si elle n’emprunte pas nécessairement la voie d’une certaine orthodoxie derridienne, consiste à envisager l’énonciation du problème à partir des conditions sociales de cette énonciation, en particulier de celles qui traduisent leur rapport aux dispositifs de pouvoir dans le champ qui la concerne. « Au commencement est le problème » : cette assertion est à la fois programmatique et « politique », au sens où il ne s’agit pas seulement d’insérer l’énonciation dans un processus qui ne serait que de l’ordre d’une production mentale s’insérant dans un contexte sémantique donné et accepté tel quel. La noèse telle que je la conçois est d’abord politique, c’est-à-dire que la problématisation qu’elle engendre ne peut être pensée en faisant l’économie des phénomènes de domination ...

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540