Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le classicisme hollywoodien

 | 
Jean-Loup Bourget
, 
Jacqueline Nacache

3. Genres en perspective

Le western : une fiction impure ?

Jean-Michel Durafour

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire du western en tant que genre cinématographique n’est sans doute plus à faire, et sur ce sujet, il semble que beaucoup a été dit et écrit. Aussi, le présent texte n’entend pas proposer une compilation supplémentaire d’informations parfaitement disponibles et que le lecteur, avisé et curieux, saura trouver sans grande difficulté, pourvu, malgré tout, qu’il soit relativement anglophone1. L’origine de cet article réside plutôt dans une constatation, suivie d’une interrogation. La constatation est celle-ci : il semblerait que le western soit, avec le mélodrame et la comédie musicale, le genre hollywoodien incontesté et le mieux établi de l’époque classique, assurant à lui seul l’impact du cinéma américain sur le marché mondial. Du moins, on s’accordera majoritairement sur ce point. D’actualité tout au long de l’âge d’or du cinéma hollywoodien, sans véritable éclipse mais à avatars multiples, il posséderait en tant que forme esthétique et narrative quelque chose de la mâle assu...

Auteur

Jean-Michel Durafour est agrégé de philosophie, docteur en esthétique et chargé d’enseignement à l’université Paris-Diderot. Spécialiste notamment des approches esthétiques du cinéma hollywoodien, il est l’auteur de plusieurs ouvrages ou articles, dont une récente monographie consacrée au Grand sommeil de Howard Hawks (« Like they do in the movies » ou le film du cinéma, Céfal, 2008). Il est également membre du comité de rédaction de la revue de philosophie Cités.

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540