Version classiqueVersion mobile

L'épreuve du sida

 | 
Emmanuel Langlois

4e Partie. La maladie entre mouvement social et identité subjective

Chapitre 7. Sous le feu du regard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si la gestion collective, sociale et politique du sida a marqué un tournant dans l’histoire des grandes épidémies par la rupture avec les approches coercitives et orientées exclusivement vers le bien public (versus la responsabilité individuelle)2, il n’en reste pas moins que le regard porté sur les malades ou plus exactement la manière dont les personnes infectées ont le sentiment d’être vues par autrui portent toujours la marque du rejet, de l’exclusion et de la relégation. La solidarité et le retournement des valeurs sont certes présents et guident l’action publique mais la vie quotidienne des malades traduit un sentiment inverse. Inadéquation qui indique que la sécularisation de la maladie rend plus difficile le fait de vivre la maladie en dehors de sa niche naturelle et des effets de neutralisation symbolique opérés par l’hôpital. Cette opération en est même plus délicate en ce sens que les malades sont désormais nus face aux regards extérieurs et profanes. Les personnes infect...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search