Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un officier français dans la guerre d’Espagne

 | 
Anne-Aurore Inquimbert

Sources et bibliographie

Texte intégral

Sources

Service historique de la Défense

Département de l’armée de terre

Série N 1920-1940. Conseil supérieur de la guerre, Haut comité militaire et Comité permanent de la défense nationale, cabinet du ministre, EMA et attachés militaires
1 N 18, 1 N 19, 1 N 39-40, 1 N 43, 2 N 19, 2 N 25, 2 N 223, 5 N 577, 5 N 579, 7 N 2290, 7 N 2483-2 484, 7 N 2495, 7 N 2501, 7 N 2519, 7 N 2521-2522, 7 N 2527, 7 N 2 547, 7 N 2552-2553, 7 N 2557, 7 N 2754-2762, 7 N 2766-2767, 7 N 2822, 7 N 2840, 7 N 2904, 7 N 2909-2913, 7 N 2915, 7 N 2917-2918, 7 N 2927-2928, 7 N 3040-3042, 7 N 3143, 7 N 3186, 7 N 3202, 7 N 3421, 7 N 3874

Série N supplément et N² 1872-1940. École supérieure de guerre, EMA 2e bureau et 3e bureau
2 N 69, 2 N 93, 2 N 109, 2 N 110, 7 N 183, 7 N 308, 7 N 312, 7 N 315, 7 N 355, 7 N 433-435, 7 N 499, 7 N ² 2291, 7 N ² 2532, 7 N ² 2544, 7 N ² 2635, 7 N ² 2775, 7 N ² 2 981

Série Y. Dossiers d’officiers et d’officiers géné raux
13 Yd 472, 13 Yd 602, 13 Yd 742, 13 Yd 752, 13 Yd 836, 13 Yd 1226, 13 Yd 1280, 13 Yd 1232, 13 Yd 1420,

13 Yd 1563, 13 Yd 1594, 13 Yd 1595, 14 Yd 135, 14 Yd 415, 14 Yd 854, 15 Yd 1698, 8 Ye 13232, 8 Ye 45734

Département interarmées, ministériel et interministériel

Série P 1940-1946. Vichy ; défense nationale, cabinet du ministre, intérieur, maintien de l’ordre, personnel, divisions militaires
1 P 34-35, 1 P 89, 2 P 21, 2 P 25, 2 P 30, 2 P 33-35, 2 P 41, 9 P 78

Série R 1940-1947. Sous direction des bureaux du cabinet
3 R 81, 3 R 201, 3 R 516, 3 R 572, 3 R 599, 3 R 601

Bureau des archives des victimes des conflits contemporains (Caen)
Dossier/statut, Morel Henri, Louis, né le 31 juillet 1889.

Département de l’innovation technologique et des entrées par voies extra ordinaires

Série 1 K. Fonds privés
1 K 213 : général Lucien Loizeau ; 1 K
224 : général Maurice Gamelin

Département de l’armée de l’air

Série 2 B. État-major de l’armée de l’air 2 B 78-79 : guerre d’Espagne

Histoire orale Témoignage de Pierre Cot (no 14)

Série 1 P. Dossiers de personnel 1 P 23 133 (1/4)

Département de la marine

Série CC7. Dossiers de personnel
4e moderne, carton no 2489, dossier 2.

Archives nationales

Série 61 AJ. École normale supérieure (1809-1977)
61 AJ 14, 61 AJ 18, 61 AJ 83-84, 61 AJ 162, 61 AJ 187, 61 AJ 197, 61 AJ 203-204, 61 AJ 237

Série 16 AJ : Rectorat de Paris : archives relatives à l’École normale supérieure
16 AJ 2877, 16 AJ 2885, 16 AJ 4790-4791, 16 AJ 4954-4956

496 AP, fonds privé Édouard Daladier
496 AP 6, 496 AP 7, 496 AP 12

351 AP, fonds privé Henri Victor Schweisguth
351 AP 3, 351 AP 6, 351 AP 7

Centre des archives diplomatiques de Nantes

Fonds C 1918-1940. Fonds de l’ambassade de France à Madrid
C 4-5, C 7, C 14, C 15

Fonds B. Guerre civile 1936-1939
B 553-562, B 567-570, B 581-582

Archives départementales de l’Isère

Sous-série 13 R Deuxième Guerre mondiale. Arrestations.
13 R 961-963, 13 R 973-974, 13 R 986

Fonds privé Jean de Lattre de Tassigny (Institut de France)

Dossier C1. Politique intérieure française (divers : études et coupures de presse)
C 1135, C 1137

Dossier C4. Conférences Henri Morel
C 433-439, C 4311-4312

Dossier D2. Documents de presse, lettres (1936-1939)
Copies des lettres de Morel, attaché militaire en Espagne : février 1936 ; 17 septembre 1937 (en fait 1936) ; 29 juin 1936 ; 14 février 1939 (en fait 1937) ; 28 janvier 1938 ; 21 janvier 1938 (en fait 21 juillet 1938) et lettre du 26 mars 1939

Dossier 16. 1942-1944
Arrestation, instruction et procès

Fonds privé Morel

Avertissement.

Ce fonds d’archives, appartenant à la famille d’Henri Morel, n’a – à ce jour – fait l’objet d’aucun inventaire.

Scolarité à l’École normale supérieure : poèmes, mémoire de DES
Articles (1922-1936) : notamment Revue militaire française (11 articles), Revue d’infanterie (9 articles), La Revue universelle (3 articles)

Cours, études et conférences (1922-1942) : l’École spéciale militaire (1919-1924), section de renseignement d’Afrique du Nord (1924-1927), École supérieure de guerre (1927-1929), deuxième bureau de l’EMA, section des armées étrangères (1929-1936) puis attaché militaire en Espagne (1936-1939), 8e RTT, 16e DM

Correspondance : diverse active (9 lettres, 1922-1943) et passive (9 lettres, 191 ?-1943) ; Morel/de Lattre de Tassigny active (13 lettres, 1928-1939) et passive (1 lettre, 1942) ; relative à la guerre d’Espagne active (8 lettres, 1936) et passive (11 lettres, 1936-1938)

Sources imprimées

Gouvernement provisoire de la République française, État-major de la Défense nationale 6e section, Attachés militaires, navals et de l’air et mission de liaison de haut commandement à l’étranger. Réglementation technique, administrative et financière concernant ces postes, août 1944, 91 pages.

Ministère des Affaires étrangères, Annuaire diplomatique et consulaire de la République française pour 1936, Paris, Imprimerie nationale, 1936 à 1939, 552 pages, 550 pages, 554 pages, 558 pages.

Ministère des Affaires étrangères, Documents diplomatiques français 1932-1939, 2e série 1936-1939, tome II à XIV, 18 juillet 1936-15 mars 1939, Paris, Imprimerie nationale, 1964-1980.

Ministère de la Guerre, Annuaire officiel de l’armée française pour l’année 1914, Paris, Berger-Levrault, 1914, 2041 pages.

Ministère de la Guerre, Annuaire officiel de l’armée française pour 1920-1921, Paris, Berger-Levrault, 1921, 2437 pages.

Ministère de la Guerre, Annuaire officiel des officiers de l’armée d’active (à la date du 1er juillet) 1936 à 1939, Paris, Berger-Levrault, 1936 à 1938, 704 pages, 761 pages et 878 pages.

Armengaud P., Batailles politiques et militaires sur l’Europe, témoignages, 1932-1940, Paris, Éditions du Myrte, 1948, 341 pages.

Bainville J., Les Conséquences politiques de la paix, Paris, Fayard, 1939 (réédition), 251 pages.

Barbier J.-B., Un frac de Nessus, hommes politiques et diplomates au décapage, La librairie française, Rome, 1951, 1400 pages.

Barré G., Tunisie 1942-1943, Paris, Berger-Levrault, 1950, 322 pages.

Beaufre A., Mémoires (1920-1940-1945), Paris, Presses de la cité, 1969, 514 pages.

Beauvais A., Attachés militaires, attachés navals et attachés de l’air, Paris, éditions A. Pédone, 1937, 212 pages.

Bernanos G., Les Grands cimetières sous la lune, Paris, Seuil (Points), (1938) 1995, 305 pages.

Bernanos G., Français, si vous saviez…, Paris, Folio, 1948, 1998, 472 pages.

Bloch M., L’Étrange défaite, Paris, Folio, 1990, 327 pages.

Bloch M., Écrits de guerre 1914-1918 (textes réunis et présentés par Étienne Bloch), Paris, Armand Colin, 1997, 195 pages.

Blum L., L’Œuvre de Léon Blum (Du 6 février 1934 au Front Populaire, Les lois sociales de 1936, La guerre d’Espagne, 1934-1937), Paris, Albin Michel, 1964, 510 pages.

Blum L., Œuvres complètes (La fin du rassemblement populaire, De Munich à la guerre, Souvenirs sur l’Affaire), Paris, Albin Michel, 1965, 630 pages.

Bourget J.-M., Gouvernement et commandement. Les leçons de la guerre mondiale, Paris, Payot, 1930, 319 pages.

Bourret V., La tragédie de l’armée française, Paris, La Table ronde, 1947, 222 pages.

Bowers C., Ma mission en Espagne (1933-1939), Paris, Flammarion, 1956, 412 pages.

Carrias E., Comprendre, Paris, Berger-Levrault, 1932, 156 pages.

Carrias E., La pensée militaire française, Paris, PUF, 1960, 373 pages.

Catoire (colonel), Journal de ma mission à Rome 1934-1937, document dactylographié, bibliothèque Service historique de la Défense/Terre, (TU 212).

Collectif, Jean de Lattre maréchal de France, le soldat, l’homme, le politique, Paris, Plon, 1953, 409 pages.

Cot P., Le procès de la République, 2 tomes, New York, éditions de la Maison française, 1944, 250 et 250 pages.

Débeney E., « Encore l’armée de métier », Revue des deux mondes, 15 juillet 1935, p. 279-295.

Defrasne J., « À propos d’une mission de liaison », Bulletin trimestriel de l’association des amis de l’École supérieure de guerre, no 82, 1979, 2e trimestre, p. 47-48.

Delmas J., « La guerre sur le plan des réalités », Revue militaire française, juillet 1931, p. 82-98.

Duffour G., « Le haut enseignement militaire », Revue de Paris, 1er et 15 mars 1935.

Duval M., Les Leçons de la guerre d’Espagne, Paris, Plon, 1938, 237 pages.

Duval M., Les Espagnols et la guerre d’Espagne, Paris, Plon, 1939, 247 pages.

François-Poncet A., Au palais Farnèse, souvenirs d’une ambassade à Rome 1938-1940, Paris, Fayard, 1961, 187 pages.

Freud S., Essais de psychanalyse, Paris, Petite bibliothèque Payot, 2002, 308 pages.

Gaillard G., Notice « Morel Louis-Henri », École normale supérieure annuaire de 1949, Association amicale de secours des anciens élèves de l’École normale supérieure, 1949, p. 38-39.

Gamelin M., Servir, tome 2, Le prologue du drame (1930-août 1939), Paris, Plon, 1946, 479 pages.

Gauché M., Le 2e bureau au travail (1935-1940), Paris, Amiot-Dumont, 1953, 240 pages.

Gaulle C. de, « Vers l’armée de métier », Revue politique et parlementaire, 10 mai 1933, p. 288-301.

Gaulle C. de, « Comment faire une armée de métier », Revue hebdomadaire, 12 janvier 1935, p. 137-149.

Gaulle C. de, La France et son armée, Paris, Plon, 1938, 277 pages.

Gaulle C. de, Vers l’armée de métier, Alger, Office français d’édition, 1944, 137 pages.

Gaulle C. de, Le Fil de l’épée, Paris, Berger-Levrault, 1932, 185 pages.

Gaulle C. de, Articles et écrits, Paris, Plon, 1975, 331 pages.

Gaulle C. de, Lettres, notes et carnets 1919-juin 1940, Paris, Plon, 1980, 512 pages.

Guéhenno J., Journal d’un homme de 40 ans, Paris, Grasset, 1934 (1980), 241 pages.

Jaurès J., L’Armée nouvelle, présenté par Jean-Noël Jeanneney, Paris, Imprimerie nationale, 1992, 2 tomes, 600 pages.

Laffargue A., Le Général Dentz (Paris 1940-Syrie 1941), Paris, Les Îles d’or, 1954, 212 pages.

Larminat E. de, Chroniques irrévérencieuses, Paris, Plon, 1962, 406 pages.

Lattre de Tassigny S., Jean de Lattre, mon mari, Paris, Presses de la Cité, 1971, 506 pages.

London G., L’Amiral Estéva et le général Dentz devant la Haute cour de justice, Lyon, Roger Bonnefon, 1945, 365 pages.

Loustanau-Lacau G., Mémoires d’un français rebelle, 1914-1948, Paris, Laffont, 1948, 368 pages.

Mayer E., Autour de la guerre actuelle. Essai de psychologie militaire, Paris, Chapelot, 1917, 319 pages.

Mayer E., La Théorie de la guerre et l’étude de l’art militaire, Paris, Alcan, 1923, 217 pages.

Mayer E., La Psychologie du commandement, Paris, Flammarion, 1924, 249 pages.

Mérat L., « Extrapolations », Revue militaire générale, mars 1920, p. 156-174.

Nachin L., Ardant du Picq, Paris, Berger-Levrault, 1948, 195 pages.

Navarre H., Le Service de renseignements 1871-1944, Paris, Plon, 1978, 351 pages.

Paillole P., Services spéciaux (1935-1945), Paris, Plon, 1975, 524 pages.

Pierrefeu J. de, Plutarque a menti, Paris, Grasset, 1923, 350 pages.

Pierrefeu J. de, L’Anti-Plutarque, Paris, éditions de France, 1925, 292 pages.

Pierrefeu J. de, Nouveaux mensonges de Plutarque, Paris, éditions Rieder, 1931, 276 pages.

Reynaud P., Le Problème militaire français, Paris, Flammarion, 1937, 106 pages.

Rougeron C., Les enseignements aériens de la guerre d’Espagne, Paris, Berger-Levrault, 1939, 248 pages.

Sembat M., Faites un roi sinon la faites la paix, Paris, E. Figuière éditeurs, 1913, 278 pages.

Serre C., Commission d’enquête parlementaire, rapport fait au nom de la commission chargée d’enquêter sur les événements survenus en France de 1933 à 1945, Assemblée nationale no 2344, tome 1, 1947, Paris, Imprimerie nationale, 286 pages. (11 volumes)

Tanant A., Plutarque n’a pas menti, Paris, La renaissance du Livre, 1923, 274 pages.

Tournès R., L’Histoire militaire. But et utilité – Difficultés et méthodes, Paris, Lavauzelle, 1922, 116 pages.

Villelume P. de, Journal d’une défaite août 1939-juin 1940, Paris, Fayard, 1976, 480 pages.

Weygand M., Mémoires, tome 2. Mirages et réalités, Paris, Flammarion, 1957, 522 pages.

Zay J., Souvenirs et solitude, Paris, Julliard, 1946, 489 pages.

Bibliographie

Méthodologie biographique

Allain J.-C., « De la personnalité au groupe de décision : leur pouvoir sur le cours de l’histoire internationale », Relations internationales, no 83, 1995, p. 317-326.

Bourdieu P., « L’illusion biographique », Actes de la recherche en Sciences sociales, juin 1986, no 62-63, p. 69-72.

Crozier M. et Friedberg E., L’Acteur et le système, Paris, Points Seuil, 1977 (2004), 502 pages.

Dosse F., Le Pari biographique. Écrire une vie, Paris, La Découverte, 2005, 480 pages.

Le Goff J., « Comment écrire une biographie aujourd’hui ? », Le Débat, no 54, mars-avril 1989, p. 48-53.

Levi G., « Les usages de la biographie », Annales ESC, no 6, novembre-décembre 1989, p. 1325-1336.

Madelénat D., La Biographie, Paris, PUF, 1984, 222 pages.

IIIe République

Vie politique

Association française des historiens des idées politiques, Nation et république, les éléments d’un débat, Aix-en-Provence, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 1995, 390 pages.

Baruch M.-O., Duclert V. (dir.), Serviteurs de l’État. Une histoire politique de l’administration française 1875-1945, Paris, La Découverte, 2000, 581 pages.

Berstein S., Milza P., Histoire de la France au XXe siècle, tome 2, 1930-1945, Paris, Complexe, 1991, 399 pages. Léon Blum : chef de gouvernement, 1936-1937, cahiers de la FNSP, actes du colloque, Paris, Armand Colin, 1967, 439 pages.

Girardet R., Nationalismes et nation, Bruxelles, Complexe, 1996, 167 pages.

Girault J. (dir.), Des communistes en France (années 1920-années 1960), Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, 530 pages.

Girault R., Ziebura G. (réunis par), Léon Blum, socialiste européen, colloque Sénat, Bruxelles, Complexe, 1995, 222 pages.

Huguenin F., À l’école de l’Action française. Un siècle de vie intellectuelle, Paris, J.-C. Lattès, 1998, 637 pages.

Milza P., Le Fascisme italien et la presse française 1920-1940, Bruxelles, Complexe, 1987, 275 pages.

Milza P., Fascisme français. Passé et présent, Paris, Flammarion, 1990, 465 pages.

Milza P., Les fascismes, Paris, Seuil (Points), 1991, 601 pages.

Rémond R., Les Droites en France, Paris, Aubier, 1982, 544 pages.

Rémond R. (dir.), Édouard Daladier chef de gouvernement : avril 1938-septembre 1939, actes du colloque, Paris, Presses de la FNSP, 1977, 319 pages.

Sirinelli J.-F. (dir.), Dictionnaire historique de la vie politique française au XXe siècle, Paris, PUF, 2004, 1254 pages.

Sternhell Z., Ni droite ni gauche : l’idéologie fasciste en France, Paris, Fayard, 2000, 543 pages.

Touchard J., La Gauche en France depuis 1900, Paris, Seuil (Points histoire), 1977, 412 pages.

Vaïsse M., « Le pacifisme français dans les années trente », Relations internationales, no 53, 1988, p. 37-52.

Vidal G., La Grande Illusion ? Le Parti communiste français et la Défense nationale à l’époque du Front populaire, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 484 pages.

Weber E., L’Action française, Paris, Stock, 1964, 649 pages.

Weber E., La France des années trente, tourments et perplexités, Paris, Fayard, 1995, 432 pages.

Winock M., Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France, Paris, Seuil (Points Histoire), 1990, 444 pages.

Winock M. (dir.), Histoire de l’extrême droite en France, Paris, Seuil, 1994, 324 pages.

Winock M., La Droite depuis 1789 : les hommes, les idées, les réseaux, Paris, Seuil, 1995, 414 pages.

Yvert B. (dir.), Premiers ministres et présidents du Conseil depuis 1815. Histoire et dictionnaire raisonné, Paris, Perrin, 2002, 729 pages.

Vie intellectuelle

Aron R., Introduction à la philosophie politique. Démocratie et révolution, Paris, Le livre de Poche, 1997, 253 pages.

Bourdieu P., La Noblesse d’État. Grandes écoles et esprit de corps, Paris, Minuit, 1989, 569 pages.

Bourlet M., « Des normaliens dans les services de renseignement du ministère de la Guerre (1914-1918) », Revue historique des armées, no 247, 2/2007, p. 31-41.

Chaline O., « Les normaliens dans la Grande Guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 183, 1996, p. 99-110.

Charle C., Dictionnaire biographique des professeurs de la faculté des lettres de Paris, de 1809 à 1908 et de 1909 à 1939 Paris, Éditions du CNRS/INRP, 1985-1986, 179 pages et 215 pages.

Charle C., Les Élites de la République 1880-1900, Paris, Fayard, 1987, 556 pages.

Charle C., Naissance des « intellectuels » 1880-1900, Paris, Minuit, 1990, 271 pages.

Charle C., La République des universitaires 1870-1940, Paris, Seuil, 1994, 515 pages.

Chenaux P., Entre Maurras et Maritain : une génération catholique, 1920-

1930, Paris, Éditions du Cerf, 1999, 262 pages.

Dufay F., Les Normaliens : de Charles Péguy à Bernard-Henri Lévy, un siècle d’histoire, Paris, J-C Lattès, 1993, 356 pages.

Grunewald A., La Guerre dans les lettres françaises de la guerre du Rif à la guerre d’Espagne (1925-1939), Reims, Presses universitaires de Reims, 1983, 287 pages.

Gugelot F., La Conversion des intellectuels au catholicisme en France 1885-1935, Paris, Éditions du CNRS, 1998, 533 pages.

Jeannin P., Deux siècles de normale sup’ : petite histoire d’une grande école, Paris, Larousse, 1994, 288 pages.

Judt T., La Responsabilité des intellectuels. Blum, Camus, Aron, Paris, Calmann-Lévy, 2001, 255 pages.

Julliard J. et Winock M. (dir.), Dictionnaire des intellectuels français, Paris, Seuil, 1996, 1258 pages.

Loubet del Bayle J.-L., Les Non-conformistes des années 30. Une tentative de renouvellement de la pensée politique française, Paris, Seuil, 1969, 493 pages.

Nguyen V., Aux origines de l’Action française : intelligence et politique vers 1900, Paris, Fayard, 1991, 958 pages.

Nora P. (dir.), Les Lieux de mémoire, 1. La République, Paris, Gallimard, 1984, 672 pages.

Nora P. (dir.), Les Lieux de mémoire, 2. La Nation, tome 1, Paris, Gallimard, 1986, 610 pages.

Ohayon A., Psychologie et psychanalyse en France. L’impossible rencontre (1919-1969), Paris, La Découverte, 2006, 444 pages.

Ory P., Sirinelli J.-F., Les Intellectuels en France de l’affaire Dreyfus à nos jours, Paris, Armand Colin, 1986, 263 pages.

Prochasson C., Les Intellectuels, le socialisme et la guerre : 1900-1938, Paris, Seuil, 354 pages.

Prochasson C., Rasmussen A., Au nom de la patrie. Les intellectuels et la Première Guerre mondiale, Paris, La Découverte, 1996, 303 pages.

Prochasson C., Les Intellectuels et le socialisme. XIXe et XXe siècles, Paris, Plon, 1997, 298 pages.

Smith R., The École normale supérieure and the Third Republic, Albany, State University of New York Press, 1982.

Smith R., « L’atmosphère politique à l’École normale supérieure à la fin du XIXe siècle », Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 1973, p. 248-269.

Sirinelli J.-F. (dir.), L’École normale supérieure : le livre du bicentenaire, Paris, PUF, 1994.

Sirinelli J.-F., Génération intellectuelle : khâgneux et normaliens dans l’entredeux-guerres, Paris, PUF, 1994, 721 pages.

Winock M., Le siècle des intellectuels, Paris, Points Seuil, 2006, 887 pages.

Société militaire et haut commandement

Abzac-Epezy C. d’, « Camille Rougeron, stratégie de l’aviation et de la guerre totale », Revue historique des armées, no 4/1991, p. 117-125.

Abzac-Epezy C. d’, « Le général Jean Bergeret et l’armée de l’Air de Vichy », Revue historique des armées, no 3/1993, p. 32-42.

Allain J.-C., Catala M., « Généraux et diplomates en France », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 221 (janvier) 2006, p. 5-16.

Alexander M., « Did the deuxième Bureau work? The role of intelligence in French Defense and strategy, 1919-1939 », Intelligence and National Security, VI, no 2, april 1991, p. 318-327.

Alexander M., The Republic in danger, general Maurice Gamelin and the politics of french defence, 1933-1940, Cambridge, Cambridge University Press, 1992, 573 pages.

Annexes aux mélanges de la Casa de Velazquez, Les Armées espagnoles et françaises. Modernisation et réforme entre les deux guerres mondiales, colloque organisé à la Casa de Velazquez les 1, 2, et 3 décembre 1986, Madrid, Casa de Velazquez, 1989, 218 pages.

Audoin-Rouzeau S., Becker A., 14-18, retrouver la guerre, Paris, Folio, 2003, 398 pages.

Audoin-Rouzeau S., Combattre. Une anthropologie historique de la guerre moderne (XIXe-XXe siècle), Paris, Seuil, 2008, 327 pages.

Bach A., L’Armée de Dreyfus. Une histoire politique de l’armée française de Charles X à « l’Affaire », Paris, Tallandier, 2004, 622 pages.

Bankwitz P., Maxime Weygand and the civil-military relations in modern France, Cambridge, Havard University press, 1967, 445 pages.

Boëne B., Martin M.-L. (dir.), Conscription et armée de métier, Paris, FEDN, 1991, 415 pages.

Boniface X., « L’enseignement de l’histoire militaire à Saint-Cyr depuis 1871 », Revue historique des armées, no 3/2002, p. 67-76.

Boyer C., La Revue militaire française (1921-1936) et la Revue militaire générale (1937-1938) : contribution à l’histoire des institutions militaires en France entre les deux guerres, thèse de doctorat de Droit sous la direction de Jean Bastier, université de Toulouse I, 1995, 3 tomes, 1200 pages.

Carré C., Histoire du ministère de la Défense, Panazol, Lavauzelle, 2001, 582 pages.

Cointet J.-P., « Gouvernement et commandement en France entre les deux guerres : Charles de Gaulle ou le défi impossible », Etudes gaulliennes, tome 4, no 15-16, juillet-décembre 1976, p. 17-30.

Cointet J.-P., « Gouvernement et haut commandement en France entre les deux guerres. Contribution à une réflexion sur la défaite de 1940 », Défense nationale, avril 1977, p. 83-100.

Cointet J.-P., « Le soldat et la politique : gouvernement et haut commandement en France entre les deux guerres », Bulletin de la société d’histoire moderne, no 24, 1978, p. 8-23.

Corvisier A. (dir.), Histoire militaire de la France, tome 3 : de 1871 à 1940 (sous la direction de Guy Pedroncini), Paris, PUF, 1992, 522 pages.

Corvisier A. (dir.), Histoire militaire de la France, tome 4 : de 1940 à nos jours (sous la direction d’André Martel), Paris, PUF, 1994, 701 pages.

Crépin A., Défendre la France. Les Français, la guerre et le service militaire, de la guerre de Sept Ans à Verdun, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2005, 424 pages.

Delmas J., « L’École supérieure de guerre (1876-1940) », Revue historique des armées, no 3/2002, p. 41-50.

Dewerpe A., Espion. Une anthropologie historique du secret d’État contemporain, Paris, Gallimard (bibliothèque des histoires), 1994, 478 pages.

Doise J., Vaïsse M., Politique étrangère de la France, diplomatie et outil militaire (1871-1969), Paris, Imprimerie nationale, 1987, 566 pages.

Facon P., Le Bombardement stratégique, Monaco, Éditions du Rocher, 1996, 357 pages.

Forcade O., La République secrète. Histoire des services spéciaux français de 1918 à 1939, Paris, Nouveau monde éditions, 2008, 702 pages.

Forcade O., Duhamel E., Vial P. (dir.), Militaires en République (1870-1962), Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, 734 pages.

Frankenstein R., Le Prix du réarmement français (1935-1939), Paris, Publications de la Sorbonne, 1982, 382 pages.

Georgescu M., Midan C., Les Attachés militaires français en Roumanie et roumains en France (1860-1940), Bucarest, Éditions militaires, 2003, 319 pages.

Girardet R., La Société militaire de 1815 à nos jours, Paris, Perrin, 1998, 341 pages.

Gresle F., « Le citoyen-soldat garant du pacte républicain : à propos des origines et de la persistance d’une idée reçue », L’année sociologique, 46 (1996), p. 105-125.

Guelton F., « Jean de Lattre de Tassigny et les relations franco-soviétiques au début des années trente », Revue historique des armées, no 2/2002, p. 3-10.

Guelton F., Bicer A. (dir.), Naissance et évolution du renseignement dans l’espace européen (1870-1940) entre démocratie et totalitarisme. Quatorze études de cas, Vincennes, Service historique de la Défense, 2006, 426 pages.

Inquimbert A.-A., « Les premiers mois de la guerre civile espagnole vus par le lieutenant-colonel Henri Morel, attaché militaire auprès de l’ambassade de France en Espagne », Revue historique des armées, no 233, 4/2003, p. 97-106.

Inquimbert A.-A., « Monsieur Blum… Un roi de France ferait la guerre », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 215, (juillet) 2004, p. 35-45.

Inquimbert A.-A., « The Concept of Professional Army in French Military Literature of the Inter-War Period », Revue internationale d’histoire militaire, no 80, 2004, p. 17-20.

Inquimbert A.-A., « Considérations sur les attachés militaires. Approche théorique à travers l’exemple de quelques postes près les ambassades et légations de France à Lisbonne, Madrid, Moscou et Varsovie au cours des années 1930 », Revue d’histoire diplomatique, no 2/2005, p. 151-164.

Jackson P., France and the Nazi menace, Oxford, Oxford University Press, 2000, 446 pages.

Le Goyet P., Missions de liaison, Paris, Presses de la Cité, 1978, 344 pages.

Messmer P., Larcan A., Les Écrits militaires de Charles de Gaulle, Paris, PUF, 1985, 592 pages.

Mysyrowicz L., Autopsie d’une défaite. Origines de l’effondrement militaire français, Lausanne, Éditions L’âge l’homme, 1973, 385 pages.

Nobécourt J., Une histoire politique de l’armée, tome 1, 1919-1942 de Pétain à Pétain, Paris, Seuil, 1967, 332 pages.

Palayret J.-M., L’Alliance impossible. Diplomatie et outil militaire dans les relations franco-italiennes, Vincennes, Service historique de la marine, 2004, 581 pages.

Paxton R., L’Armée de Vichy : le corps des officiers français 1940-1944, Paris, Tallandier, 2004, 586 pages

Planchais J., Une histoire politique de l’armée, tome 2, 1940-1967 de De Gaulle à de Gaulle, Paris, Seuil, 1967, 382 pages.

Prost A., Les Anciens combattants et la société française (1914-1939), 3 tomes, Paris, FNSP, 1977.

Réau E. du, « Jean de Lattre de Tassigny, collaborateur du général Weygand (1932-1935) », Bulletin de la société d’histoire moderne, no 15, 1982, p. 10-19.

Réau E. du, « Édouard Daladier et l’image de la puissance française en 1938 », Revue historique des armées, no 3/1983, p. 27-39.

Réau E. du, « Haut commandement et pouvoir politique », Les Armées françaises pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), Paris, Presses de la fondation pour les études de Défense nationale, 1986, p. 67-86. (colloque)

Réau E. du, « Gouvernement et haut commandement français devant la perpective de la guerre (septembre 1938-septembre 1939) », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 166, avril 1992, p. 149-165.

Réau E. du, « Le renseignement et l’élaboration de la décision diplomatique et militaire : le cas de la France (1933-1940) », Relations internationales, no 78, été 1994, p. 241-260.

Rousseau F., La guerre censurée. Une histoire des combattants européens de 14-18, Paris, Points Seuil, 2003, 462 pages.

Saliba F., Les politiques de recrutement militaire britannique et française (1920-1939). Chronique d’un désastre annoncé, Paris, L’Harmattan, 2005, 283 pages.

Salkin-Laparra G., Marins et diplomates. Les attachés navals (1860-1914). Essai de typologie, dictionnaire biographique, Vincennes, Service historique de la marine, 1990, 500 pages.

Soutou G.-H., Frémeaux J., Forcade O. (dir.), L’Exploitation du renseignement, Paris, Economica, 2001, 330 pages.

Vaïsse M., « L’évolution de la fonction d’attaché militaire en France au XXe siècle », Relations internationales, no 32, hiver 1982, p. 507-524.

Vaïsse M., « Les militaires français et l’alliance franco-soviétique au cours des années 1930 », Forces armées et systèmes d’alliance, vol. 3, Paris, Fondation pour les études de défense nationale 1983, p. 688-703.

Vennesson P., Les chevaliers de l’air. Aviation et conflits au XXe siècle, Paris, Presses de Sciences Po, 1997, 210 pages.

Vial E., « Louis Henri Morel, attaché militaire français dans la guerre d’Espagne », La pierre et l’écrit, collection Patrimoine de l’Isère, Presses universitaires de Grenoble, no 12, 2001, p. 275-295.

Vial E., Guerres, sociétés et mentalités. L’Italie au premier XXe siècle, Paris, Seli Arslan, 2003, 285 pages.

Vial P., « Une place à part : les militaires et les relations extérieures de la France en temps de paix depuis 1870 », Matériaux pour l’histoire de notre temps, janvier-juin 2002, p. 41-47.

Vidal G., « Le haut commandement et la crainte de “l’ennemi intérieur” en juin 1940 », La campagne de 1940 (sous la direction de Christine Levisse-Touzet), Paris, Tallandier, 2001, p. 357-388.

Vivier T., La politique aéronautique militaire de la France (janvier 1933-septembre 1939), Paris, L’Harmattan, 1997, 670 pages.

Waksman P., Attachés militaires français de 1900 à 1914, extrait des actes du colloque international d’histoire militaire, Montpellier, université Paul Valéry, septembre 1974, p. 355-366.

Young R., « Le haut commandement français au moment de Munich », Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome XXIV, janvier-mars 1977, p. 110-129.

Young R., In Command of France : French Foreign Policy and Military Planning, 1933-1940, Londres, Cambridge Harvard University Press, 1978, 346 pages.

Diplomatie et relations internationales

Allain J.-C., « Le groupe dirigeant dans la conduite des relations internationales », Relations internationales, no 41, 1985, p. 72-92.

Allain J.-C., Autrand F., Bély L., Contamine P., Guillen P., Lentz T., Soutou G.-H., Theis L., Vaïsse M., Histoire de la diplomatie française, Paris, Perrin, 2005, 1050 pages.

Baillou J. (dir.), Les Affaires étrangères et le corps diplomatique français, tome 2 1870-1980, Paris, CNRS, 1984, 1018 pages.

Bely L., Soutou G.-H, Theis L., Vaïsse M. (dir.), Dictionnaire des ministres des Affaires étrangères, Paris, Fayard, 2005, 661 pages.

Berdah J.-F., La Démocratie assassinée : la République espagnole et les grandes puissances 1931-1939, Paris, Berg international, 2000, 451 pages.

Bloch C., « Les relations franco-allemandes et la politique des puissances pendant la guerre d’Espagne », Deutschland und Frankreich 1936-1939, Munich, Artemis, 1981, p. 429-451.

Burigana D., « Les rapports politico-stratégiques franco-soviétiques, 1930-1934 : naissance d’une alliance manquée ? », Cahiers du Centre d’histoire de la Défense, no 3, 1997, p. 27-47.

Burigana D., Armi e diplomazia. L’Unione sovietica e le orgini della Seconda Guerra Mondiale (1919-1939), Edizione Polistampa, Florence, 2006, 456 pages.

CarrédeMalberg N., « Les attachés financiers en 1938 – technocrates ou techniciens ? – et la perception de la puissance de la France », Relations internationales, no 33, printemps 1983, p. 43-64.

Catala M., Les Relations franco-espagnoles pendant la Seconde Guerre mondiale, Paris, L’Harmattan, 1997, 383 pages.

Coeuré S., La Grande lueur à l’Est. Les Français et l’Union soviétique 1917-1939, Paris, Seuil, 1999, 364 pages.

Delaunay J.-M., « L’Espagne dans la politique générale française au XXe siècle ; une réflexion sur la bilatéralité entre les nations », Images et influences de l’Espagne dans la France contemporaine, Presses universitaires de Perpignan, 1994, p. 34-54.

Delaunay J.-M., Des palais en Espagne. L’école des hautes études hispaniques et la Casa de Velazquez au cœur des relations franco-espagnoles du XXe siècle (1898-1979), Madrid, Casa de Velazquez, 1994, 670 pages.

Denéchère Y., La Politique espagnole de la France de 1931 à 1936, Paris, L’Harmattan, 1999, 335 pages.

Dullin S., Des hommes d’influences. Les ambassadeurs de Staline en Europe (1930-1939), Paris, Payot, 2001, 383 pages.

Duroselle J.-B., Histoire diplomatique de 1919 à nos jours, Paris, Dalloz, 1966, 810 pages.

Duroselle J.-B., La Décadence 1932-1939, Paris, Imprimerie nationale, 1979, 568 pages.

Duroselle J.-B., « La décision de politique étrangère. Esquisse d’un modèle type », Relations internationales, no 1, mai 1974, p. 5-26.

Duroselle J.-B., Tout empira périra. Une vision théorique des relations internationales, Paris, Publications de la Sorbonne, 1981, 357 pages.

Frank R., « Image et imaginaire dans les relations internationales depuis 1938 : problématiques et méthodes », Les cahiers de l’IHTP, no 28, juin 1994, p. 5-11.

Foreman J., « L’attitude de la Grande-Bretagne envers l’Italie et l’Espagne 1936-1939 », Relations internationales, no 2, novembre 1974, p. 147-163.

Girault R., « La politique extérieure française de l’après-Munich (septembre 1938-avril 1939) », Deutschland und Frankreich 1936-1939, Munich, Artemis, 1981, p. 507-522 pages.

Girault R., « Réflexions sur la méthodologie de l’histoire des relations internationales, l’exemple des relations franco-espagnoles », Españoles y Franceses en la primera mitad del XX siglo ? Madrid, CSIC, 1986, p. 151-159.

Girault R., Frank R. (dir.), La Puissance en Europe 1938-1940, Paris, Publications de la Sorbonne, 1984, 406 pages.

Lacaze Y., La France et Munich. Étude d’un processus décisionnel en matière de relations internationales, Bruxelles, Peter Lang, 1992, 877 pages.

Milza P., L’Italie fasciste devant l’opinion française 1920-1940, Paris, Colin, 1967, 264 pages.

Miralles R., « Georges Bonnet y la politica española del Quai d’Orsay », Mélanges de la Casa de Velazquez, tome XXX-3, Madrid, 1994, p. 113-141.

Narinski M., Soutou G.-H. (dir.), La France et l’URSS dans l’Europe des années 1930, Paris, PUPS, 2005, 192 pages.

Réau E. du, « L’information du “décideur” et l’élaboration de la décision diplomatique française dans les dernières années de la IIIe République », Relations internationales, no 32, hiver 1982, p. 507-524.

Réau E. du, « Enjeux stratégiques et redéploiement diplomatique français : novembre 1938-septembre 1939 », Relations internationales, no 35, automne 1983, p. 319-335.

Réau E. du, « Le renseignement et l’élaboration de la décision diplomatique et militaire : le cas de la France (1933-1940) », Relations internationales, no 78, été 1994, p. 141-260.

Renouvin P., Histoire des relations internationales, tome 7, Les crises du XXe siècle de 1914 à 1929, Paris, Hachette, 1957, 376 pages.

Renouvin P., Histoire des relations internationales, tome 8, Les crises du XXe siècle de 1929 à 1945, Paris, Hachette, 1958, 426 pages.

Soutou G.-H., « La perception de la puissance française par René Massigli en 1938 », Relations internationales, no 33, printemps 1983, p. 11-22.

Vaïsse M., « L’adaptation du Quai d’Orsay aux nouvelles conditions diplomatiques (1919-1939) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome XXXII, 1985, p. 145-162.

Vaïsse M., « Stratégie et relations internationales. Bilan historiographique (1964-1984) », Relations internationales, no 41, printemps 1985, p. 59-78.

Viñas A., « Las relaciones hispono-francesas, el gioberno Daladier y la crisis de Munich », Españoles y Franceses en la primera mitad del siglo XX, Madrid, p. 162-171.

Young R., « Soldiers and diplomats: the French embassy and franco-italian relations, 1935-1936 », The Journal of strategic studies, March 1984, p. 74-91.

Guerre d’Espagne

Astorkia M., « Les leçons aériennes de la guerre d’Espagne », Revue historique des armées, no 2/1977, p. 145-173.

Astorkia M., « L’aviation et la guerre d’Espagne : la cinquième arme face aux exigences de la guerre moderne », Deutschland und Frankreich 1936-1939 , Munich, Artemis, 1981, p. 325-340.

Bennassar B., La guerre d’Espagne et ses lendemains, Paris, Perrin (Tempus), 2006, 550 pages.

Borras Llop J.-M., Francia ante la Guerra civil española : burguesia interes nacional e interès de clase, Madrid, CISC, 1981, 414 pages.

Borras Llop J.- M., « Relaciones francoespañolas al comienzo de la guerre civil : la embajada de Jean Herbette (1936-1937) », Arbor, no 491-492, novembre-décembre 1986, p. 77-99.

Borras Llop J.-M., « El Frente popular françès ante la guerra de España », Historica 16 la guerra civil, no 8, 1986, p. 92-103.

Broué P., La Révolution espagnole 1931-1939, Paris, Flammarion, 1973, 190 pages.

Broué P., Temime E., La Révolution et la guerre d’Espagne, Paris, éditions de Minuit, 1979, 542 pages.

Catala M., « L’attitude de la France face à la guerre d’Espagne. L’échec des négociations pour la reconnaissance du gouvernement franquiste en 1938 », Mélanges de la Casa Velasquez, Madrid, 1993, tome XXIX-3, p. 243-262.

Dreyfus-Armand G., L’Exil des républicains espagnols en France : de la guerre civile à la mort de Franco, Paris, Albin Michel, 1999, 475 pages.

Gallagher M., “Léon Blum and the Spanish Civil War”, Journal of Contemporary History, juillet-septembre 1971, p. 56-64.

Hermet G., La guerre d’Espagne, Paris, Seuil « Points histoire », 1996, 346 pages.

Jackson P., « Stratégie et idéologie : le haut commandement français et la guerre civile espagnole », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 199, 2001, p. 111-133.

Martinez Parrilla J., Las fuerzas armadas francesas ante la guerra civil española (1936-1939), Madrid, Ediciones Ejercito, 1987, 399 pages.

Miralles R., « La diplomatie de la République espagnole face à la non-intervention (1936-1939) », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 186, avril 1997, p. 51-72.

Nayberg R., « Les conséquences de la bataille de Guadalajara sur la doctrine française d’emploi des chars », Guerres mondiales et conflits contemporains, no 165, janvier 1992, p. 23-32.

Palacio L., 1936 : la maldonne espagnole, Paris, Privat, 1986, 490 pages.

Pike D., Les Français et la guerre d’Espagne, Paris, PUF, 1975, 467 pages.

Pike D., « La défense nationale de la France et l’Espagne à la veille de la Deuxième Guerre mondiale », Revue d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale, no 124, octobre 1981, p. 109-113.

Sagnes J., Caucanas S., Les Français et la guerre d’Espagne, actes du colloque de Perpignan, Perpignan, CREPF, 1990, 437 pages.

Serrano C., L’Enjeu espagnol. PCF et guerre d’Espagne, Paris, Messidor/Éditions sociales, 1987, 292 pages.

Serrano C. (dir.), Madrid, 1936-1939, un peuple en résistance ou l’épopée ambiguë, Paris, Autrement, 1991, 285 pages.

Skoutelsky R., L’espoir guidait leurs pas. Les volontaires français dans les Brigades internationales (1936-1939), Paris, Grasset, 1998, 410 pages.

Temime E., La guerre d’Espagne commence : 1936, Bruxelles, Complexe, 1986, 156 pages.

Temime E., La guerre d’Espagne : un événement traumatisme, Bruxelles, Complexe, 1996, 223 pages.

Temime E., Dreyfus-Armand G., Les camps sur la plage. Un exil espagnol, Paris, Autrement, 1995, 141 pages.

Thomas H., La guerre d’Espagne, volume 1, 1936, Paris, CAL, 1965, 284 pages.

Thomas H., La guerre d’Espagne, volume 2, 1936-1938, Paris, CAL, 1965, 284 pages.

Vilar P., « Guerra de España y opinion internacional : a la busqueda de un método », Historia 16, no 22, février 1978, p. 124-133.

Vilar P., La Guerre d’Espagne : 1936-1939, 5e éd, Paris, PUF (QSJ), 2004, 125 pages.

Biographies

Barré J.-L., De Lattre, Paris, Perrin, 1990, 141 pages.

Bennassar B., Franco, Paris, Perrin, 1995, 409 pages.

Berstein S., Léon Blum, Paris, Fayard, 2006, 835 pages.

Decherf D., Bainville : l’intelligence de l’histoire, Paris, Bartillat, 2000, 429 pages.

Denéchère Y., Jean Herbette (1878-1960), journaliste et ambassadeur, Bruxelles, Peter Lang, 2003, 394 pages.

Destremeau B., De Lattre, Paris, Flammarion, 1999, 609 pages.

Duclert V. (dir.), Le colonel Mayer. De l’affaire Dreyfus à de Gaulle, Paris, Armand Colin, 2007, 424 pages.

Dumoulin O., Marc Bloch, Paris, Presses de sciences po, 329 pages.

Giocanti S., Charles Maurras. Le chaos et l’ordre, Flammarion, 2006, 575 pages.

Gosselin-Noat M., Bernanos, militant de l’éternel, Paris, Michalon, 2007, 123 pages.

Goyet B., Charles Maurras, Paris, Presses de sciences po, 2000, 306 pages.

Gras Y., Castelnau ou l’art de commander (1851-1944), Paris, Denoël, 1990, 466 pages.

Jansen S., Pierre Cot, un antifasciste radical, Paris, Fayard, 2002, 680 pages.

Lachaise B., Yvon Delbos (1885-1956), Périgueux, Fanlac, 1993, 362 pages.

Lacouture J., Léon Blum, Paris, Seuil, 1977, 596 pages.

Lacouture J., De Gaulle. Le rebelle 1890-1944, tome 1, Paris, Seuil (Points Histoire), 1984, 870 pages.

Le Goyet P., Le mystère Gamelin, Paris, Presses de la Cité, 1976, 380 pages.

Leterre T., Alain. Le premier intellectuel, Paris, Stock, 2006, 590 pages.

Martinez Parrilla J., El Agregado Militar francés, Barcelone, Ediciones BCN Index, 2005, 189 pages.

Mirallès R., Juan Negrin. La Republica en guerra, Madrid, Ediciones Temas de Hoy, 2003, 423 pages.

Pellissier P., De Lattre, Paris, Perrin, 1998, 604 pages.

Roussel E., Charles de Gaulle, Paris, Gallimard, 2002, 1 032 pages.

Réau E. du, Édouard Daladier, 1884-1970, Paris, Fayard, 1993, 581 pages.

Simiot B., De Lattre, Paris, Flammarion, 1994, 349 pages.

Ulrich-Pier R., René Massigli (1888-1988). Une vie de diplomate, Bruxelles, Peter Lang, 2006, 2 volumes, 798 et 756 pages.

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540