Version classiqueVersion mobile

Généalogie de l'ascèse bureaucratique

 | 
Frédéric Mollé

2e partie. Le renoncement au gain

Chapitre III. Gains, dons et dévouement à la patrie

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au-delà d’un simple effet de langage, cette expression d’« offrande vulgaire1 » employée par l’Assemblée nationale pour qualifier le don d’argent en vue d’« augmenter la gloire et la prospérité » des cités et campagnes témoigne combien la conception du vénal était fortement chargée de sens. Comprendre comment ces hommes, qui par ailleurs défendirent la propriété privée et les émoluments qui en découlaient, tinrent ces propos, nécessite de saisir combien la perception de l’argent, de l’économie, était inséparable d’un discours plus général sur la société et son organisation. Si la recherche du vénal pour le vénal était vile et triviale, elle pouvait se comprendre et se révéler légitime dans le cadre d’un projet sociétal plus vaste2. Comme le notent Gilbert Faccarello et Philippe Steiner : « L’économie politique reste donc essentiellement un savoir niché au sein d’une constellation où la rejoignent la morale et la politique3. » La posture d’un député comme Roederer est à cet égard int...

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search