Versione classicaVersione mobile

Généalogie de l'ascèse bureaucratique

 | 
Frédéric Mollé

1re partie. Administration, économie et « religion royale »

Chapitre III. Le système vénal

Termini per la ricerca

Indice geografico :

France

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

Tout comme l’économique n’est pas réductible à lui même, le marché n’est pas réductible à un espace ad hoc1, libéré de toutes contraintes, où s’opérerait comme par enchantement, la rencontre « mécanique » d’une offre et d’une demande. Dans le cas des offices, l’offre et la demande de charges administratives furent générées et encadrées par l’État. Structurées autour des intérêts financiers de la royauté, non seulement elles ne se révélèrent pas constitutives d’un espace homogène et unifié des emplois administratifs mais de surcroît, elles épousèrent et renforcèrent la configuration ou nébuleuse institutionnelle dans laquelle ceux-ci étaient insérés. Loin donc de contribuer au décloisonnement de l’activité administrative, l’économie enserra au contraire l’administratif dans la marqueterie des petits espaces propres à la société d’Ancien Régime.

L’OFFRE OU LA REPRODUCTION DES STRUCTURES MONARCHIQUES

L’offre de postes et emplois procéda de logiques dont l’État fut loin d’être étranger. S...

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search