Versión clásicaVersión móvil

Généalogie de l'ascèse bureaucratique

 | 
Frédéric Mollé

1re partie. Administration, économie et « religion royale »

Chapitre III. Le système vénal

Entradas de índice

Índice geográfico :

France

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Tout comme l’économique n’est pas réductible à lui même, le marché n’est pas réductible à un espace ad hoc1, libéré de toutes contraintes, où s’opérerait comme par enchantement, la rencontre « mécanique » d’une offre et d’une demande. Dans le cas des offices, l’offre et la demande de charges administratives furent générées et encadrées par l’État. Structurées autour des intérêts financiers de la royauté, non seulement elles ne se révélèrent pas constitutives d’un espace homogène et unifié des emplois administratifs mais de surcroît, elles épousèrent et renforcèrent la configuration ou nébuleuse institutionnelle dans laquelle ceux-ci étaient insérés. Loin donc de contribuer au décloisonnement de l’activité administrative, l’économie enserra au contraire l’administratif dans la marqueterie des petits espaces propres à la société d’Ancien Régime.

L’OFFRE OU LA REPRODUCTION DES STRUCTURES MONARCHIQUES

L’offre de postes et emplois procéda de logiques dont l’État fut loin d’être étranger. S...

© Presses universitaires de Rennes, 2006

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search