Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le court métrage documentaire français de 1945 à 1968

 | 
Dominique Bluher
, 
Philippe Pilard

2. Création

Classicisme et héritiers : les musiciens du court métrage français (1945-1960)

Jean-Pierre Berthomé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qui, dans les années 1950, écrit les musiques des films de court métrage français ? S’agit-il de compositeurs spécialisés dans la musique de film ou bien de musiciens de concert cherchant à diversifier leurs activités ? Et où se situe la musique de film entre les tendances qui se partagent la création musicale de l’époque ?

Le titre de ma contribution indique d’emblée ses deux libertés. La première est l’abandon du critère « documentaire », la seconde la réduction du corpus aux quinze années qui suivent la Seconde Guerre mondiale, plutôt que de le prolonger jusqu’à la fin des années 1960 ainsi que nous y étions invités. La première se justifie aisément. D’abord parce que la place de la pure fiction dans le court métrage de cette période est trop réduite pour qu’il vaille la peine de lui réserver un sort spécifique. Ensuite parce que le désir de fiction, surtout à partir du milieu des années 1950, est si puissant chez les documentaristes que la distinction n’a souvent plus d’objet, co...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540