Versión clásicaVersión móvil

Le choix rationnel en science politique

 | 
Mathias Delori
, 
Delphine Deschaux-Beaume
, 
Sabine Saurugger

Troisième partie. Quelques applications plus « souples » du paradigme rationaliste en science politique

11. L’intégration des énergies renouvelables aux politiques énergétiques de l’Allemagne et de la France : idées, institutions et stratégies politiques

Aurélien Evrard

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Les politiques énergétiques1, par leur technicité, leurs configurations d’acteurs ou les représentations qu’elles véhiculent, semblent davantage être enclines à l’inertie qu’au changement. Il nous paraît alors d’autant plus intéressant de tenter d’expliquer comment ces politiques réagissent à de nouvelles dynamiques et notamment au développement des énergies renouvelables. Depuis quelques années, ces nouvelles sources d’énergie occupent une place grandissante sur la scène médiatique et les agendas politiques des États industrialisés, mais avec des différences marquantes entre les pays considérés. Ainsi, à partir des années 1990, la France et l’Allemagne ont emprunté des trajectoires très différentes, tant sur l’orientation générale de la politique énergétique que sur la question particulière des énergies renouvelables (ENR). L’Allemagne s’est progressivement orientée vers une politique de « sortie du nucléaire » et de fort développement des énergies renouvelables, tandis que la Fran...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search