Version classiqueVersion mobile

Le choix rationnel en science politique

 | 
Mathias Delori
, 
Delphine Deschaux-Beaume
, 
Sabine Saurugger

Troisième partie. Quelques applications plus « souples » du paradigme rationaliste en science politique

11. L’intégration des énergies renouvelables aux politiques énergétiques de l’Allemagne et de la France : idées, institutions et stratégies politiques

Aurélien Evrard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les politiques énergétiques1, par leur technicité, leurs configurations d’acteurs ou les représentations qu’elles véhiculent, semblent davantage être enclines à l’inertie qu’au changement. Il nous paraît alors d’autant plus intéressant de tenter d’expliquer comment ces politiques réagissent à de nouvelles dynamiques et notamment au développement des énergies renouvelables. Depuis quelques années, ces nouvelles sources d’énergie occupent une place grandissante sur la scène médiatique et les agendas politiques des États industrialisés, mais avec des différences marquantes entre les pays considérés. Ainsi, à partir des années 1990, la France et l’Allemagne ont emprunté des trajectoires très différentes, tant sur l’orientation générale de la politique énergétique que sur la question particulière des énergies renouvelables (ENR). L’Allemagne s’est progressivement orientée vers une politique de « sortie du nucléaire » et de fort développement des énergies renouvelables, tandis que la Fran...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search