Version classiqueVersion mobile

Le choix rationnel en science politique

 | 
Mathias Delori
, 
Delphine Deschaux-Beaume
, 
Sabine Saurugger

Première partie. Le choix rationnel et la formalisation dans les sciences politiques françaises et allemandes : état des lieux

1. La mégère apprivoisée. Vers un usage raisonné de l’approche par les choix rationnels en France

Yves Schemeil

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pourquoi écrire un chapitre d’ouvrage collectif en français plutôt qu’un article dans une revue internationale en anglais prioritaire dans l’évaluation et générant plus de citations ? Comment expliquer, à l’aide d’une méthode rationaliste, qu’un universitaire prenne sa part d’un travail collectif lourd et souvent ennuyeux qui ne compte pas dans sa carrière et ne contribue guère à sa réputation ? Puisque l’auteur de ces lignes ne sait pas répondre à de telles questions, comment convaincrait-il son lecteur ou sa lectrice que cette approche pourrait rendre compte mieux que toutes ses rivales du déclenchement d’une guerre sans merci contre l’Irak et Gaza en réponse à une attaque terroriste préparée à la frontière entre l’Afghanistan et le Pakistan ? Alors que les théories du choix rationnel prédisent qu’on ne devrait jamais déclencher une guerre – car même si l’on sait quand elle commence, et que l’on peut en estimer le profit, on ignorera toujours sa durée et son coût1 –, comment rendr...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search