Version classiqueVersion mobile

Juifs et Nabatéens

 | 
Christian-Georges Schwentzel

Conclusions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme nous pensons l’avoir montré dans les pages qui précèdent, le discours officiel des monarques juifs et nabatéens n’a cessé d’évoluer. Attributs, symboles du pouvoir et fonctions assumées par les souverains sont en perpétuelle évolution, au sein de la même dynastie et parfois sous le règne d’un même monarque. On peut ainsi parler de métamorphoses du discours ethnique des souverains.

Les métamorphoses du discours ethnique

La première fonction assumée par les souverains hasmonéens, d’un point vue chronologique, fut celle de chefs de l’armée ethnique, le peuple en armes. Elle est associée aux images littéraires du glaive et du lion pour les Maccabées, puis au casque et à la palme sur le monnayage de Jean Hyrcan Ier. Les Hasmonéens voulurent également se présenter comme les bienfaiteurs des Juifs. Ce fut le cas de Judas, libérateur et restaurateur du Temple, mais aussi de ses successeurs qui se posèrent en garants de la prospérité et du bien-être de l’ethnos. C’est ce que devait procl...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search