Version classiqueVersion mobile

Le grand monde parisien

 | 
Alice Bravard

Première partie. Portrait du « mondain fin de siècle »

Chapitre I. Paris, capitale mondaine à la Belle Époque

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Les lois du monde sont faites pour la collectivité : elles sacrifient le bien de l’individu à l’intérêt de la masse1. »

La célèbre femme du monde Juliette Lamber2*, a écrit sous le pseudonyme de Paul Vasili une série d’études portant sur la sociabilité des élites européennes dans les années 1880. Dans Le Grand monde, le premier volume d’une étude sur la société parisienne, elle déplore que les codes de la vie mondaine privent partiellement les individus de leur identité, en réduisant leurs libertés et en effaçant leurs particularités dès le plus jeune âge. Les femmes, dont la bonne tenue conditionne l’existence sociale, apprennent ainsi à étouffer leurs passions et à voiler leur intelligence, au terme d’une éducation qui les plie aux exigences de la bienséance. Conditionnés à la vie élégante, les gens du monde constituent ces « instruments, ciselés, affinés3 », mis au service du rayonnement social du groupe, auquel ils appartiennent depuis plusieurs générations. Ainsi, les mondanit...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search