Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Béranger

 | 
Sophie-Anne Leterrier

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après avoir été porté aux nues de son vivant, Béranger est aujourd’hui exclu de l’histoire littéraire, et même peu connu des historiens. Son destin est lié à celui de la chanson, genre hybride, toujours marginal à la fois dans la littérature et dans la musique. Béranger n’a jamais ignoré la hiérarchie des genres, mais il a usé de la chanson comme d’un moyen d’initier le peuple à la poésie, de donner une poésie au peuple, de faire surgir des poètes du peuple. Tandis que de son vivant, on ne lui a pas marchandé les éloges, parce que son succès populaire en faisait une puissance, ce choix explique aussi l’injuste purgatoire dont il n’est pas encore sorti. Le cas Béranger permet de comprendre la nature des canons littéraires qui, comme les canons artistiques, sont relativement flexibles, parce qu’ils sont soumis à l’opinion, quitte à reprendre toute leur rigueur quand l’étoile nouvelle a pâli. Béranger a tiré parti des canons littéraires qui méprisaient le genre chanson pour construire ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540