Version classiqueVersion mobile

Cino Del Duca

 | 
Isabelle Antonutti

Deuxième partie. La réussite, 1932-1952

Éditeur de bandes dessinées, 1932-1939

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les publications des frères Del Duca ont rencontré un vif succès et ce serait avec plus de 500 000 mille lires (500 000 euros) en poche que Cino Del Duca arrive en France1. La presse offre des fortunes rapides à ceux qui savent exploiter de nouveaux concepts. Il quitte l’Italie en 1932 poussé par la surveillance assidue de la police politique mais aussi pour élargir la diffusion de son entreprise.

1932, le départ en France

Cino Del Duca a décidé de quitter l’Italie mais il n’est pas simple d’obtenir un passeport. Il raconte cet épisode dans une interview à la RAI. La retranscription conserve au plus près la dimension orale de l’entretien :

« Cet manque de possibilité d’être un homme libre y m’avait mis dans la tête, il faut que tu t’en ailles de l’Italie, il faut que tu partes pour l’étranger et alors j’avais fait une demande de passeport que naturellement refusé… et on m’avait même menacé de m’envoyer dans l’ile de Lipari, c’est là qu’on mettait les antifascistes. Et un beau jour je r...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search