Version classiqueVersion mobile

Genèse de la santé publique internationale

 | 
Sylvia Chiffoleau

Chapitre IV. L’aboutissement de la stratégie d’externalisation sur fond d’offensive des épidémies

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’emballement de 1892-1894 : trois conventions successives

La conférence de Venise de 1892

Dans son rapport au ministre du Commerce sur le mémoire italien de 1886 portant sur la conférence de Rome, rédigé au nom du CCHP, le Dr Proust avait suggéré de tenter de briser la spirale de l’échec des conférences sanitaires en scindant l’approche du problème en plusieurs thèmes traités au cours de rencontres séparées : des questions plus circonscrites auraient sans doute de meilleures chances d’aboutir. C’est précisément vers ce traitement thématique que s’achemine ensuite le mouvement sanitaire international.

La conférence de 1885 avait été fort mal venue. En raison de l’occupation toute récente de l’Égypte, les Britanniques étaient sur la défensive, hostiles à tout ce qui pourrait fragiliser leur jeune emprise sur ce pays. En 1892, leur pouvoir s’est affermi, les tensions autour de la question du canal de Suez se sont stabilisées depuis l’accord sur le statut international de celui-ci, en 188...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search