Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books Presses universitaires de Rennes Histoire Genèse de la santé publique inter...

Genèse de la santé publique internationale

 | 
Sylvia Chiffoleau

Table des matières

Chapitre I. La rencontre médicale de l’Europe et de l’Orient

Le transfert de la médecine moderne dans l’Empire ottoman et en Égypte
Une démarche volontariste
Les artisans européens du transfert
Pérenniser le système : les Écoles de médecine
Les Conseils sanitaires de Constantinople et d’Alexandrie
La médecine moderne en Orient : une même filiation, un autre regard
La généalogie commune des médecines islamique et occidentale
Représentations du corps et de la maladie
Les résistances au nouveau pouvoir médical
Une imprégnation socialement différenciée à la médecine moderne

Chapitre II. La question sanitaire d’Orient

Commercer sans entrave dans un monde apaisé
La synthèse française
Une réussite liée à l’activité de réseaux institutionnels et interpersonnels
Le débat sur la contagion : l’Orient, théâtre disputé de la preuve
Le rapport Prus : l’amorce d’une politique d’externalisation
Les médecins sanitaires : tête de pont des intérêts commerciaux français en Orient
Une propédeutique du jeu international
Un contexte favorable aux procédures internationales
Les deux premières conférences sanitaires internationales

Chapitre III. La mise en place d’une stratégie sanitaire internationale en Orient

Une nouvelle configuration politico-épidémiologique née du choléra de 1865
La pandémie de choléra de 1865
Un nouvel acteur : le pèlerinage à La Mecque
La revanche du néo-quarantinisme
L’affirmation d’une stratégie d’externalisation
Retour sur la conférence de Constantinople
La conférence de Vienne de 1874
La logique coloniale contre le mouvement international
Le « pays interrompu » : l’Égypte face à l’occupation britannique et au choléra de 1883
Une réunion vouée à l’échec : la conférence de Rome de 1885

Chapitre IV. L’aboutissement de la stratégie d’externalisation sur fond d’offensive des épidémies

L’emballement de 1892-1894 : trois conventions successives
La conférence de Venise de 1892
Le choléra européen de 1892 et la conférence de Dresde
Focus sur le pèlerinage : la conférence de Paris de 1894
Le traitement sanitaire différentiel des pèlerins et des migrants
Un tournant de siècle ravagé par les épidémies
Persistance du choléra et retour de la peste
La conférence de Venise de 1897
Atouts et faiblesses des systèmes sanitaires de l’Orient
Quand surgissent la peste et le choléra
L’achèvement du premier cycle des conférences sanitaires internationales : la Convention de 1903

Chapitre V. Les Conseils sanitaires d’Alexandrie et de Constantinople : des courroies de transmission fragiles mais efficaces

Les tribulations internationales des Conseils sanitaires d’Alexandrie et de Constantinople
Un statut international disputé
La question du tarif sanitaire ottoman
Le CSMQ, caisse de résonance des enjeux coloniaux
Les Conseils sanitaires, matrices d’un milieu médical international
Les membres et délégués des Conseils d’Alexandrie et de Constantinople
Le cadre administratif et le personnel du service international
Les Conseils sanitaires d’Alexandrie et de Constantinople dans la pratique
La circulation de l’information
Le travail réglementaire

Chapitre VI. Au cœur du dispositif sanitaire et quarantenaire du pèlerinage à La Mecque

L’Europe « à la merci du pèlerinage à La Mecque »
Un régime sanitaire aggravé pour les pèlerins
Le Hedjaz, réceptacle des épidémies
L’administration sanitaire ottomane du Hedjaz
Le maillage des lazarets
Une mise en place hésitante
Le campement quarantenaire de Tor
La station quarantenaire de Camaran et l’annexe d’Abou Saad
La station quarantenaire de Souakin
Le lazaret de Tébouk
Derrière les grilles du lazaret
La séquence sanitaire du lazaret
La pratique quarantenaire, vecteur ambigu de la modernité médicale
Les stratégies d’évitement

Chapitre VII. La question sanitaire d’Orient dans le nouveau dispositif institutionnel international

La mise en place d’une nouvelle configuration institutionnelle et intellectuelle dans le champ de la santé internationale
La création de l’OIHP
La conférence sanitaire internationale de Paris de 1911-1912
Le coup d’arrêt et les conséquences de la Première Guerre mondiale
L’Organisation d’Hygiène de la Société des Nations et la nouvelle nébuleuse sanitaire internationale
De l’Empire ottoman à la Turquie : la liquidation du Conseil sanitaire de Constantinople
Les recompositions de l’entre-deux guerres
La conférence et la convention sanitaires de 1926
La création du Bureau d’information sanitaire pour le Proche-Orient
Les modalités nouvelles de la gestion collective du pèlerinage à La Mecque
L’investissement saoudien dans la question sanitaire du pèlerinage
La conférence sanitaire internationale de 1938 et la nationalisation du CSMQ
La création de l’OMS et le choléra d’Égypte de 1947

Sources

Archives
Sources imprimées
 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search