Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Filmer l'acte de création

 | 
Pierre-Henry Frangne
, 
Gilles Mouëllic
, 
Christophe Viart

Quatrième partie

4. Les vies au cinéma

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme il existe des vies écrites, voire des vies peintes, le cinéma a produit des vies filmées d’artistes historiques ou fictifs. Le genre n’est pas sans faire songer aux fameuses Vies des plus excellents architectes, peintres et sculpteurs italiens de Cimabue jusqu’à notre temps écrites par Vasari à la moitié du Cinquecento. Héritière de la tradition antique, la méthode conjugue la fidélité du portrait, la critique artistique et la spéculation historiographique sans toujours départager l’observation personnelle et l’invention de seconde main.

La référence au roman n’est pas déplacée en ce sens. L’art moderne s’est largement identifié dans ses impulsions faustiennes au personnage de roman Frenhofer que Balzac met en scène aux côtés de deux protagonistes répondant aux noms célèbres de Poussin et de Porbus dans Le Chef-d’œuvre inconnu. Jacques Rivette adapte la nouvelle sous le titre de La Belle Noiseuse. À la suite du Roman de Léonard de Vinci de Dimitri Merejkovski, Freud se demande ...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540