Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Les funérailles princières en Europe

 | 
Mark Hengerer
, 
Juliusz A. Chrościcki
, 
Gérard Sabatier

Troisième partie. Les funérailles des souverains étrangers : stratégies mémorielles

Les usages politiques d’un rituel de majesté : les funérailles des souverains étrangers à Rome

Martine Boiteux

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Le contexte

Rome, qui est dite caput mundi, est le lieu nécessaire de la publication des grands événements de portée internationale. Dans le contexte de la Rome de la Contre-Réforme au catholicisme militant, la religion est la première vertu du prince selon le nouveau modèle humaniste chrétien1, et toute cérémonie dynastique des monarques européens en est une démonstration publique, même si ces rituels de souveraineté, catholique certes, sont au service de leurs nations respectives. Parmi les initiatives les plus visibles, les funérailles des souverains étrangers retiennent particulièrement l’attention.

La cérémonie des funérailles, avec la performance rituelle et ses représentations, est un objet artistique à usage politique, diplomatique, patrimonial et mémoriel. Les monarchies européennes mettent en œuvre une stratégie funéraire appuyée sur la mise en scène de la nation et de ses chefs en des lieux et des temps symboliquement choisis de la Rome papale, échiquier de la diplomatie eu...

Autor

École des hautes études en sciences sociales, Paris

© Presses universitaires de Rennes, 2015

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540