Version classiqueVersion mobile

Les négociants de La Rochelle au xviiie siècle

 | 
Brice Martinetti

Troisième partie. À la confluence des affaires et du mimétisme nobiliaire naît un nouveau genre de vie

Chapitre VII. Dynamique du grand commerce et identité urbaine

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au temps des Lumières, l’évolution physique et esthétique de La Rochelle reste indubitablement liée à son statut de place internationale d’échanges et d’affaires. En effet, les transformations urbanistiques de la ville sont en perpétuel lien avec, d’une part, les efforts entrepris par les négociants pour démontrer via leurs hôtels particuliers une position dans la hiérarchie citadine, et d’autre part, les infrastructures professionnelles du négoce qui s’adaptent aux évolutions de l’économie atlantique. Observer le paysage urbain rochelais revient ainsi à examiner l’impact du milieu négociant sur son espace de vie et de fonctionnement.

Du constat que les liens tissés entre les négociants et l’espace citadin rochelais étaient jusqu’ici plus étudiés par fractions qu’au regard de leur globalité1, il est nécessaire de retourner sur le terrain des archives2. Celles-ci permettent d’abord de dévoiler la hiérarchie sociale au sein de la ville, c’est-à-dire les phénomènes d’attraction et de ré...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search