Versión clásicaVersión móvil
OpenEdition Books

Les cliniques privées

 | 
Olivier Faure

Troisième partie. Entre politique hospitalière et stratégies d'entreprises (1958-1975)

Chapitre VII. Coordination et consolidation (1958-1970)

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

Nul doute que l’hospitalisation privée ait mis beaucoup d’espoir dans la Ve République1. Se rendant immédiatement aux deux premiers congrès de l’hospitalisation privée à la Baule en septembre 1958 puis à Evian en 1960, le ministre Bernard Chenot (1909-1995), ancien conseiller d’État, tient un discours rassurant en condamnant les choix idéologiques et vantant le bon sens et le pragmatisme. Il sait aussi créer diverses commissions où sont invités des représentants de l’hospitalisation privée, laisse entendre qu’ils participeront à l’élaboration de cette politique2. Ainsi séduits, les syndicalistes du privé croient déceler qu’un climat nouveau règne au ministère3. Pourtant, le nouveau régime gaulliste commence sa carrière en imposant la coordination entre le privé et le public. Désormais, tout agrandissement ou ouverture d’un établissement, quel qu’il soit, est soumis à un certain contrôle. Si le secteur privé y voit une entrave à sa liberté d’installation et une première étape vers un...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540