Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les cliniques privées

 | 
Olivier Faure

Première partie. Entre commerce et charité (1800-milieu XXe siècle)

Chapitre II. L’archipel confessionnel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’investissement confessionnel en matière hospitalière est tout à fait impressionnant et témoigne de l’ampleur des renouveaux religieux au cours du XIXe siècle. Non seulement les religieuses catholiques règnent sur des hôpitaux publics qui continuent largement à fonctionner selon le modèle de la charité chrétienne, mais les différentes confessions ouvrent de nombreux hôpitaux indépendants bien avant que ne se profilent les menaces de laïcisation. A priori on pourrait penser que ces hôpitaux sont tout entier motivés par la charité et s’adressent en priorité aux populations les plus pauvres et les plus abandonnées, préfigurant ainsi la naissance du secteur que l’on qualifie aujourd’hui de privé non lucratif. Si cette dimension existe, elle ne saurait faire oublier la création d’infirmeries et d’hôpitaux destinés à offrir aux malades payants ou gratuits une alternative à des hôpitaux publics jugés, selon les points de vue et les périodes, trop catholiques ou trop laïcs. Ces hôpitaux so...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540