Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les cliniques privées

 | 
Olivier Faure

Première partie. Entre commerce et charité (1800-milieu XXe siècle)

Entre commerce et charité (1800-milieu XXe siècle)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contrairement à ce que l’on pourrait croire a priori, l’hospitalisation privée ne naît pas brutalement aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale dans l’euphorie de la Sécurité sociale et du progrès médical qui aurait multiplié la demande d’hospitalisation à tel point que l’hôpital public n’aurait pu y faire face. En revanche, et contrairement à ce qu’ont pu dire certains de ses responsables, l’hospitalisation privée ne remonte pas au Moyen-Age. Malgré le rôle que jouent l’Eglise et la charité privée dans les hôpitaux de ce temps, on ne saurait parler d’hospitalisation privée tant la distinction entre privé et public n’existe pas sous l’Ancien régime. C’est la Révolution qui fait naître l’hospitalisation privée. En donnant un statut public communal aux hospices civils, elle fait émerger de facto un secteur privé pour tous les autres établissements qu’elle n’interdit pas. La réalité des établissements privés naît aussi du fonctionnement des hospices civils. Excluant les malades ais...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540