Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Filles de la terre

 | 
Frédérique Boisseau El Amrani

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jeunes et femmes ne sont devenus que tardivement objets de recherches historiques académiquement validés. Pendant longtemps la discipline, largement dominée par une histoire politique et événementielle faite et racontée par des hommes, a fait peu de cas de ces deux groupes discriminés, unis par leur commune minorité.

L’histoire des jeunes filles, doublement stigmatisées par l’âge et le sexe, ne s’est développée qu’une fois celles des femmes et des jeunes constituées en disciplines à part entière. Rendu prévisible par le développement simultané de l’histoire des femmes1 et des jeunes2, et stimulées par les apports des études sur le genre, « le temps des jeunes filles » s’ouvrit au début des années 19903.

Le temps des jeunes filles

C’est par le biais de l’histoire de leur éducation que les jeunes filles commencent, au tournant des années 1970-1980, à émerger dans l’historiographie. L’éducation, grande émettrice de textes et ordinatrice de normes, constitue un champ d’observation privilég...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540