Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Filles de la terre

 | 
Frédérique Boisseau El Amrani

Préface

Christine Bard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« On ne naît pas femme, on le devient. » Mais comment ? La construction du genre féminin, saisie lors du moment clé de la jeunesse, est au cœur de ce livre. Sa profonde originalité est de partir des récits de l’intime et non d’en faire une histoire par le haut à travers les normes et les institutions. C’est aussi de s’intéresser, parmi les femmes, aux plus modestes : ici des provinciales, de milieu populaire, vivant dans les campagnes angevines. C’est enfin de reconstituer un moment clé de cet apprentissage du genre, entre les années 1920 et les années 1950.

Entre ethnologie et histoire, l’enquête repose principalement sur des sources orales. Il y a bien enquête, avec un questionnaire long et détaillé. Mais l’histoire de ce livre est tout autant celle de la rencontre entre une historienne et « ses » vieilles dames, vivant dans des maisons de retraite ou des foyers-logements. Pour les « faire parler », il faut aussi savoir donner. Frédérique El Amrani, qui arrive avec son magnétophone...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540