Version classiqueVersion mobile

Filmer l'acte de création

 | 
Pierre-Henry Frangne
, 
Gilles Mouëllic
, 
Christophe Viart

Deuxième partie

« Je suis un émetteur – je rayonne. » Film et vidéo dans l’œuvre de Joseph Beuys

Marion Hohlfeldt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Peu d’artistes ont été autant filmés et photographiés que Joseph Beuys. Il partage avec Andy Warhol le goût pour la mise en scène de la personne de l’artiste, de la prise de parole publique et de sa couverture médiatique. « Sa personne même », se souvient Günter Minas, « son charisme, mais aussi sa remarquable éloquence et sa disponibilité au dialogue permanent et lucide ont été pour les équipes de tournage une source d’intérêt inépuisable1. » La télévision allemande a joué un rôle majeur dans la diffusion des premières actions de l’artiste dont certaines ont été réalisées expressément pour ce média. En 1964, par exemple, la deuxième chaîne allemande (ZDF), invite pour son émission « Fluxusgruppe » trois artistes qui réalisent simultanément et en direct trois actions dans les studios de la télévision, dont Le silence de Marcel Duchamp est surestimé de Joseph Beuys2. La plupart des films réalisés avec ou par la télévision n’accorde cependant qu’une place limitée à l’action proprement...

Auteur

Marion Hohlfeldt est maître de conférences en histoire de l’art dans le département des arts plastiques à l’université Rennes 2. Elle a publié dans différents catalogues d’exposition : Stratégie de participation. Le GRAV – Groupe de recherche d’art visuel 1960-1968 (Grenoble, Le Magasin, 1998) ; Denise René, l’intrépide (Paris, Centre Pompidou, 2001) ; Jochen Gerz. In Case We Meet (Paris, Centre Pompidou, 2002) ; « La pensée en transparence. L’insert en tant que lieu d’exposition du travail de l’art au travail de Lefèvre Jean Claude » (Saint-Yrieix-la-Perche, Centre des livres d’artistes, 2004) ; ainsi que des articles dans Art présence et Les Cahiers du musée national d’art moderne.

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search