Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mame

 | 
Cecile Boulaire

Huitième partie. Reliure, illustration, bibliophilie

Illustration religieuse et ouvrages de prestige : Hallez, Doré, Tissot…

Isabelle Saint-Martin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Évoquer les « beaux livres » religieux et les illustrateurs prestigieux fait aussitôt surgir à l’esprit la célèbre Bible illustrée par Gustave Doré en 1866, mais c’est également chez Mame que paraît dans un style bien différent La Vie de Notre Seigneur Jésus Christ de James Tissot1 une trentaine d’années plus tard. Opposer ces deux réalisations de renommée internationale au tout-venant des gravures religieuses dans les petits missels est aisé, mais pourrait masquer la qualité de certaines grandes éditions du missel romain qui eurent en leur temps un succès considérable. Des années 1850 aux années 1920 les publications de Mame reflètent la diversité des évolutions stylistiques de l’art religieux en cette seconde moitié du XIXe siècle. S’il n’est guère possible d’en préciser tous les aspects, il faut souligner, à travers ces quelques exemples, la porosité des frontières entre des genres que leur postérité fort diverse tend à isoler de manière parfois excessive. Des beaux livres aux ou...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540