Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

Précédent Suivant

Léo et son double : Arnaud Desplechin entre théâtre et cinéma

p. 99-112


Extrait

1Dès son troisième long métrage, Esther Kahn (2000)1, Arnaud Desplechin a montré sa fascination pour les comédiens et son goût pour le théâtre : au début du xxe siècle, une jeune fille quasi-illettrée des faubourgs londoniens, renfermée et insensible, s’ouvre à l’art dramatique et à la vie. Cet intérêt pour la scène semble associé à l’univers anglo-saxon, Desplechin appréciant semble-t-il un certain théâtre d’intrigue qui ne se détourne pas des problèmes de société. À cet égard, l’œuvre du dramaturge anglais Edward Bond présente toutes les caractéristiques susceptibles de plaire au cinéaste. Profondément marqué par la mise en scène de La Compagnie des hommes (In the Company of men) de Bond2 qu’il voit au Théâtre de la ville en 19923, Arnaud Desplechin envisage aussitôt de travailler, avec Emmanuel Bourdieu, à une adaptation cinématographique de la pièce de celui qu’il considère comme « le plus Shakespearien des auteurs anglais contemporains4 ». Même si, à cette époque, le proje

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques qui l’ont acquis dans le cadre de l’offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Précédent Suivant

Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.