Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Matin (1884-1944)

 | 
Dominique Pinsolle

Troisième partie. Un pouvoir vacillant (1914-1932)

Chapitre VII. La fin de l’« âge d’or »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

D’un côté, la Première Guerre mondiale semble couronner tous les efforts réalisés par le journal de Maurice Bunau-Varilla : la France est enfin unie contre son ennemi et Le Matin, qui connaît alors son apogée, est au premier rang de ceux qui mènent la bataille. D’un autre côté, le premier conflit mondial fragilise l’entreprise sur le plan financier et discrédite le journal qui participe avec enthousiasme au « bourrage de crâne ». Mais Bunau-Varilla ne semble pas avoir véritablement conscience de cette réalité. Le succès sans précédent de son journal au cours de la guerre met paradoxalement un terme à sa prospérité. La fin du conflit et le retour à la normale donnent l’impression aux dirigeants du Matin que la situation d’avantguerre peut être rétablie, mais l’« âge d’or » est bel et bien terminé.

Le Matin et la guerre

Lorsque la guerre éclate et que Raymond Poincaré appelle de ses vœux l’« Union sacrée » de tous les Français, Bunau-Varilla a certainement l’impression que son rêve d’un...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540