Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le Matin (1884-1944)

 | 
Dominique Pinsolle

Première partie. L'échec commercial d'une feuille vénale (1884-1897)

L’échec commercial d’une feuille vénale (1884-1897)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Matin est une création américaine. Il n’est au départ que l’édition française d’un quotidien de langue anglaise publié à Paris à partir d’octobre 1883, le Morning News. Rien ne le prédestine à devenir le grand journal populaire qui est resté dans les mémoires. Il est conçu comme un quotidien d’information sérieux, « objectif », destiné à un public bourgeois. Pourquoi est-il lancé en France ? Parce que ses fondateurs y ont intérêt pour développer leurs affaires. Arme utilisée dans la guerre que se livrent les compagnies télégraphiques et les agences d’information à l’échelle internationale, il s’émancipe rapidement de la fonction qui lui est assignée pour devenir un journal autonome, et commence à s’implanter en France. Mais la greffe a du mal à prendre : d’une part Le Matin se trouve au centre d’une lutte opposant bailleurs de fonds américains et équipe rédactionnelle française, d’autre part le public n’est pas conquis.

Alfred Edwards prend rapidement le contrôle du journal, qu’il...

© Presses universitaires de Rennes, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540