Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les éducateurs spécialisés : naissance d'une profession

 | 
Samuel Boussion

Chapitre V. « Salaire et dévouement »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au début des années 1950, le groupe professionnel est traversé par cet apparent oxymore, exprimé par un directeur de centre et militant de l’ANEJI de la première heure1. En 1958, à Paris, des accords collectifs de travail sont pourtant conclus entre les ARSEA, représentées par l’UNAR, et leur personnel éducateur, représenté par l’ANEJI, avec l’approbation de la direction de l’Éducation surveillée, pour le ministère de la Justice, ainsi que de la direction de la Population et de l’Entr’aide, au nom du ministère de la Santé publique et de la Population. Ils ont pour but de régler les rapports de travail entre les ARSEA et leurs éducateurs et abordent donc toutes les questions relatives au contrat de travail, au reclassement, aux traitements ou aux congés, et opèrent une certaine normalisation des conditions de travail. Leur signature a été considérée par ses bénéficiaires comme une avancée majeure et par l’ANEJI comme une victoire. Effacés par une convention collective nationale signé...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540