Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le cinéma expressionniste

 | 
Jacques Aumont
, 
Bernard Benoliel

4. Épilogue

Un bain de soleil

Stéphane Bouquet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Lorsque Jacques Aumont me proposa d’intervenir sur « ombre et lumière », dans le cycle consacré à l’expressionnisme, j’avoue avoir surtout entendu, d’abord et surtout et peut-être seulement, le mot « lumière » et avoir été saisi dans les serres d’un souvenir, un souvenir tout à fait anodin et en même temps un de mes souvenirs les plus souvenirs si j’ose dire, un souvenir qui perdure encore aujourd’hui avec tout son éclat et toute sa vibration de souvenir. Permettez que je le raconte très vite : ça se passe à San Felice Circeo, un petit village au sud de Rome posé sur un promontoire qui avance dans la mer. Quand on monte tout en haut du village, il y a une zone militaire vaguement abandonnée, un trou dans le grillage, et donc on peut entrer dans la zone interdite, et arriver ainsi sur un plateau au sommet du promontoire où l’on se trouve comme étreint entre un soleil immense (enfin, ce jour-là, il y avait un soleil immense) et l’immensité bleue de la mer qui nous entoure complètement...

Auteur

Stéphane Bouquet est écrivain, poète, scénariste, critique de cinéma aux Cahiers du cinéma. Il a entre autres publié Un monde existe (2002), Le Mot frère (2005), Un peuple (2007), tous parus aux éditions Champ Vallon.

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540