Version classiqueVersion mobile

L'autopsie judiciaire

 | 
Sandra Menenteau

Première partie. L'expertise cadavérique à travers ses praticiens

Chapitre I. « Médecins au rapport » et médecins experts

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pour résoudre les questions qui sortent de leur champ de compétences, les magistrats et autres représentants de la justice sont contraints de faire appel à des professionnels extérieurs dont les savoirs et savoir-faire sont en mesure d’éclairer et de guider l’institution judiciaire1. Les occasions de recours à une science ou à une technique particulière sont fréquentes dans les affaires criminelles. Les magistrats doivent donc régulièrement composer avec des individus à qui ils confient une tâche pouvant être décisive pour l’issue de la procédure inquisitoire2, alors même qu’ils sont étrangers au milieu judiciaire.

Contraints de déléguer un acte qu’ils sont inaptes à réaliser, les membres de la magistrature ne conservent pas moins la maîtrise du déroulement expertal et de ses répercussions. Ce contrôle de l’expertise s’exerce en premier lieu grâce aux procédures de réquisition. Sans ordonnance ou demande formelle d’un représentant de l’institution judiciaire, l’examen cadavérique ne ...

© Presses universitaires de Rennes, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search