Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Écrire sous l'Occupation

 | 
Bruno Curatolo
, 
François Marcot

Les auteurs

Texte intégral

Bernard Baillaud

Membre du conseil scientifique de l’Institut mémoire de l’édition contemporaine (IMEC), président de la Société des lecteurs de Jean Paulhan.

Bruno Curatolo

Professeur à l’université de Franche-Comté, directeur du Centre Jacques Petit.

Jean-Yves Debreuille

Professeur à l’université Lumière-Lyon 2.

Emmanuel Debruyne

Chargé de recherche au Fonds de la recherche scientifique (FRS-FNRS) de Belgique et à l’université de Louvain.

Laurent Douzou

Professeur à l’Institut d’études politiques de Lyon, Laboratoire historique Rhône-Alpes, UMR 5190.

Bibiane Fréché

Docteure en Lettres, collaboratrice scientifique du Fonds de la recherche scientifique (FRS-FNRS) à l’université Libre de Bruxelles.

Jeanyves Guérin

Professeur à l’université Sorbonne nouvelle-Paris 3.

José Gotovitch

Professeur honoraire à l’université Libre de Bruxelles.

Waldemar Grabowski

Docteur en histoire, chercheur au Bureau de l’Éducation publique de l’Institut de la mémoire nationale, Varsovie.

Pierre Laborie

Directeur d’études à l’École des hautes études en Sciences Sociales.

Michel Laffitte

Professeur d’histoire.

Philippe Lejeune

Maître de conférences honoraire à l’université Paris-Nord.

Bruno Leroux

Directeur historique de la Fondation de la Résistance.

Jean-François Louette

Professeur à l’université de Paris-Sorbonne.

Fabrice Maerten

Historien, responsable du secteur Documentation au Centre d’études et de documentation Guerre et sociétés contemporaines (CEGES), Bruxelles.

François Marcot

Professeur émérite à l’université de Franche-Comté.

Hélène Mouchard-Zay

Présidente du Centre d’étude et de recherche sur les camps d’internement dans le Loiret et la déportation juive (CERCIL), Orléans.

Guillaume Piketty

Directeur de recherches au Centre d’histoire de Sciences Po Paris.

Paweł Rodak

Maître de conférences à l’Institut de la culture polonaise de l’université de Varsovie.

Michel P. Schmitt

Professeur à l’université Lumière-Lyon 2.

Anne Simonin

Directeur de recherche au CNRS, IRICE (universités de Paris I et de Paris IV).

Paweł Sowínski

Chercheur à l’Institut d’études politiques de l’Académie Polonaise des Sciences, Varsovie.

Cécile Vanderpelen-Diagre

Docteure en histoire, première assistante à l’université Libre de Bruxelles.

Cécile Vast

Docteur en histoire, Laboratoire des Sciences historiques (EA 2273) de l’université de Franche-Comté.

© Presses universitaires de Rennes, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540