Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le cinéma expressionniste

 | 
Jacques Aumont
, 
Bernard Benoliel

2. Le Cinéma de Weimar

Quel « isme » pour Murnau ?

Emmanuel Siety

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’il faille se garder de cataloguer trop vite Friedrich Wilhelm Murnau comme « cinéaste expressionniste », voilà qui n’est pas nouveau. En 1977, dans son livre consacré à « l’organisation de l’espace dans le Faust de Murnau », Éric Rohmer se donnait déjà la peine de préciser qu’il tenait Murnau pour « le moins expressionniste des cinéastes allemands ».

En vérité, tout se passe comme si l’on ne pouvait éviter, s’agissant des cinéastes allemands en activité dans les années vingt, de les confronter au label « expressionnisme », serait-ce pour protester haut et fort que, vraiment, ça n’a rien à voir.

Si Rohmer se donne la peine de le faire avec Murnau comme d’autres se sont donnés la peine de le faire pour Fritz Lang, c’est que l’emprise du terme « expressionnisme », l’emprise de l’imaginaire qu’il a le pouvoir de faire lever dans notre esprit, cette emprise est sans commune mesure avec sa faible consistance théorique. Peu importe que tout ce qui était plus ou moins d’avant-garde ait pu,...

Auteur

Emmanuel Siety est enseignant de cinéma à l’université de Paris 3 et conférencier du service pédagogique de la Cinémathèque française. Il est l’auteur de Le Plan, au commencement du cinéma (Cahiers du cinéma, 2001) et La Peur au cinéma (Actes Sud Junior/Cinémathèque française, 2006).

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540