Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La jeunesse n'est plus ce qu'elle était

 | 
Jacques Hamel
, 
Catherine Pugeault-Cicchelli
, 
Olivier Galland
, 
et al.

La provocation ou l’adolescence comme manière de vivre : une réflexion sur la fragile souveraineté de l’adulte

Marc Breviglieri

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comprendre le phénomène de la provocation ne permet pas seulement de se pencher sur un registre de communication qu’affectionne tout particulièrement l’adolescent, cela questionne plus généralement un espace d’expression qui vient s’incarner sur un domaine public en cherchant à briser ses structures les plus conventionnelles. Il y a certes, à travers la provocation, quelque chose qui touche au refus du sérieux et d’une forme trop sévère de responsabilité, mais il y aussi quelque chose de plus fondamental et qui provient d’un désir de manifester avec un certain retentissement une différence ou une rupture, donc d’éprouver le domaine public à la limite de ce qu’il est censé contenir et produire. Les formes de la provocation, chez les adolescents, ont bien souvent deux choses en vue : émousser les arêtes conventionnelles du domaine public et limiter la souveraineté de l’adulte en cherchant à déstabiliser son autorité naturelle. Par exemple, l’irrévérence cherche à rompre avec les conve...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540