Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La jeunesse n'est plus ce qu'elle était

 | 
Jacques Hamel
, 
Catherine Pugeault-Cicchelli
, 
Olivier Galland
, 
et al.

L’entrée dans la vie adulte : quelle analyse « sociologique » sur le long terme ?

Thierry Blöss et Valérie Germain

Entrées d'index

Géographique :

France

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

INTRODUCTION

On trouve dans la littérature sociologique1 une présentation pour le moins instructive de la manière dont la sociologie de la jeunesse en France s’est mise en place et a changé de paradigme, au cours de la période contemporaine. L’étude de cette période de la vie s’est déplacée vers une sociologie des modes d’entrée dans la vie adulte, laquelle s’est essentiellement focalisée sur l’étude du franchissement des calendriers ou seuils considérés comme pertinents ou décisifs pour changer de statut : la « formation d’une première union stable », « l’entrée dans la vie active » ou encore « la décohabitation », pour ne citer que les trois principaux événements généralement retenus. Dans cette présentation et au-delà, c’est-à-dire à travers l’analyse des différentes enquêtes réalisées depuis plusieurs décennies, deux grandes questions ont traversé la pensée sociologique et l’occupent encore aujourd’hui. La première est celle de l’enjeu social que pose la certification croissante ...

© Presses universitaires de Rennes, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540