Version classiqueVersion mobile

Cultures enfantines

 | 
Andy Arleo
, 
Julie Delalande

Première partie. Réflexions sur la notion de culture enfantine Définitions, contenus

Culture de masse et culture enfantine

Gilles Brougère

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’OPPOSITION ENTRE CULTURE PRODUITE PAR LES ENFANTS ET CULTURE PRODUITE POUR LES ENFANTS

Mon objectif dans ce chapitre que je pourrais appeler un essai tant il s’agit, à partir de données et références hétérogènes, de proposer des hypothèses et pistes sur la culture enfantine contemporaine, est de tenter de dépasser cette opposition entre culture produite par les enfants et culture produite pour les enfants dans une perspective issue de la sociologie de l’enfant, représentée dans cet ouvrage par William Corsaro.

Une des dimensions de la sociologie de l’enfant1 est de prendre en compte dans ses analyses la position d’acteur social des enfants pris collectivement et/ou individuellement, leur agency (leur puissance d’agir et non simplement d’être agi au sein de la société).

À partir de cette perspective l’idée que d’un côté il y aurait une culture liée à l’action des enfants et de l’autre une qu’ils recevraient non seulement passivement (cette idée a été critiquée depuis bien longtemps à ...

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont sous Licence OpenEdition Books, sauf mention contraire.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search