Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mobilisations de victimes

 | 
Sandrine Lefranc
, 
Lilian Mathieu

Introduction. De si probables mobilisations de victimes

Sandrine Lefranc et Lilian Mathieu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La figure de la victime nous est, en quelque trois décennies, devenue très familière : des essais dressent l’inventaire de ses apparitions dans des pays industrialisés devenus « sociétés de victimes2 », des enquêtes sociologiques concluent à une « reconfiguration de l’économie morale contemporaine3 », tandis que le droit et la carte des institutions sont réformés pour lui faire une place (par exemple, en France, au travers d’un « juge délégué aux victimes » et d’un « secrétariat d’État aux victimes »). Le qualificatif de victime peut désormais avoir la force d’un statut : par exemple, titre à faire valoir pour l’obtention de prestations administratives, ou rôle à jouer sur une scène judiciaire qui il y a peu conférait à la victime du crime une place tout à fait mineure4.

Amenées à gérer de manière volontariste leur rapport au passé – et plus précisément à des passés violents –, les sociétés occidentales (et d’autres) semblent avoir octroyé aux victimes un « droit » de faire entendre ...

© Presses universitaires de Rennes, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540