Version classiqueVersion mobile

La fabrique interdisciplinaire

 | 
Michel Offerlé
, 
Henry Rousso

Conclusions

18. « Historicisation » de la Science politique en France ?

Jacques Lagroye

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’il est généralement admis que l’Histoire et la Science politique sont l’une et l’autre des disciplines de science sociale, force est de constater que nombre d’historiens et de politistes (ou de « politologues ») s’emploient à les distinguer radicalement, quand ce n’est pas à les opposer, en mobilisant à cet effet des arguments qui prêteraient à sourire s’ils ne révélaient pas l’ampleur des méconnaissances réciproques. L’auteur de ces lignes a pu vérifier en mainte occasion qu’un jugement péremptoire du type « c’est un bon travail, mais ce n’est pas de la science politique… c’est de l’histoire » pouvait avoir un effet dévastateur dans des procédures de recrutement en Science politique. Que cet « argument » soit employé par le membre d’un jury ou d’une commission de recrutement qui veut disqualifier, pour quelque raison que ce soit, un candidat ou une candidate dont il ne saurait décemment contester qu’il/elle a fait un travail de grande qualité scientifique, voilà qui n’a rien de s...

© Presses universitaires de Rennes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search